Aller au contenu

FileMaker, Inc

Membres
  • Compteur de contenus

    245
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de FileMaker, Inc

  • Rang
    200

Profil général

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Paris

Profil FileMaker

  • FM Conférence
    Rouen 2017

Visiteurs récents du profil

2 089 visualisations du profil
  1. Une Nova pour Alfred

    Ou comment une agence de communication transforme sa façon de travailler grâce une solution de gestion de projets. “Chez Alfred, tout commence autour d’une table et finit avec un verre de champagne”. C’est ainsi que l’agence de communication Montréalaise présente la manière dont elle conçoit la relation client et la conduite de ses projets. Des services de création publicitaire, planification stratégique ou encore d’identité de marque, les équipes d’Alfred recherchent toujours l’échange et la compréhension des besoins afin de faire naître des idées innovantes et porteuses. Cette approche de travail a d’ailleurs porté ses fruits, puisque l’agence, créée en 2003, a doublé ses effectifs au cours des dernières années, comptant aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs. Retrouvez les réalisations d’Alfred ici.Au vu de cette croissance, Antoine Bernier, directeur financier d’Alfred, a ainsi décidé de doter l’agence d’une solution pour gérer plus efficacement les projets et le système de facturations. C’est ainsi que ce “gardien des facturations”, tel qu’il se définit, va initier un processus de changement au sein de l’organisation. Vers une solution intégrée… 📈 Auparavant, Alfred utilisait une solution Web-based pour les feuilles de temps, effectuait les devis sous Excel et avait également son propre système de comptabilité interne. “Avec la croissance de nos activités, nous avions besoin d’une solution plus aguerrie, intégrée. Aussi, avec le doublement de nos effectifs, il était essentiel de se doter d’un système permettant d’intégrer les feuilles de temps.” Antoine, intéressé par les nouvelles technologies et l’informatique, va ainsi commencer à se renseigner sur les solutions qui pourraient convenir à l’agence. Il repère premièrement une solution Web-based mais non disponible en français. “Pour notre activité, il est essentiel d’avoir un logiciel bilingue. L’ensemble de nos documentations et facturations doit en effet pouvoir être envoyé en français”. Rapidement, Antoine réalise qu’une solution basée sur FileMaker serait la plus adaptée aux besoins de l’agence. “Le caractère évolutif des applications développées sur FileMaker est intéressant. C’est un outil qu’il est constamment possible d’améliorer en fonction de nos besoins, les efforts requis pour apporter une modification étant moindres, par rapport à d’autres plateformes. Cela me plaisait aussi de pouvoir déployer une solution sur le Web.” www.casserolenova.comAntoine assiste ainsi à une présentation de Casserole Nova, une solution développée par Fin Finaud, partenaire officiel et membre de FileMaker Business Alliance. Cette application, utilisée par 125 entreprises dans la seule région de Montréal, comporte une suite complète d’outils, adaptée pour des organisations comme Alfred : de la planification des projets, au suivi des budgets, à l’allocation des tâches et la création des devis et factures. Antoine commence ainsi à travailler avec les équipes de Fin Finaud pour l’implémentation de cette application au sein de l’agence. “Avec Fin Finaud, nous avons une très belle relation d’affaire. J’apprécie beaucoup travailler avec eux : ils sont à l’écoute et très réactifs.” www.finfinaud.com…aux bénéfices nombreux 👌 Casserole Nova est aujourd’hui utilisée par l’ensemble des collaborateurs d’Alfred. En fonction des missions de chacun, l’application offre la possibilité de définir des niveaux d’accès utilisateurs. Cela permet ainsi à l’agence d’ajuster ses coûts d’une part, et de proposer une solution adaptée à chacun des membres d’autre part, qu’ils soient de l’équipe création ou du service clientèle par exemple. Ces derniers apprécient en outre la possibilité de partager des informations plus aisément, facilitant ainsi la collaboration entre les équipes. L’outil de communication interne à Casserole Nova, “Bla Bla”, permet, par exemple, de conserver un historique pour l’ensemble des projets de l’agence en matière de suivi des échanges, facturations ou temps passé. “C’est un outil très utile qui nous permet de conserver les informations dans le temps, même si une personne en charge d’un projet quitte l’entreprise.” Aussi, les collaborateurs ont à présent la possibilité d’inscrire le temps qu’ils consacrent à chaque projet directement dans Casserole Nova. Il est par ailleurs plus aisé pour Antoine d’exporter des données de l’application et d’effectuer les rapports qu’il souhaite. Pour chaque projet, ce dernier dispose en effet d’un tableau de bord lui permettant d’en contrôler l’état d’avancement, la rentabilité, d’en analyser le coût et de suivre le budget. “C’est un vrai gain de temps ! En quelques clics, il est maintenant possible d’obtenir rapidement les informations pertinentes dont nous avons besoin. Lors des renégociations de contrat, par exemple, cela nous permet souvent d’obtenir gain de cause.” … et aux possibilités multiples ⚡️ Avec la version mobile de Casserole Nova disponible prochainement, les membres de l’agence pourront remplir leurs feuilles de temps directement sur iPhones ou iPads, sans avoir besoin d’être au bureau. Les entrées de temps pourront ainsi être effectuées de manière quotidienne. Cette flexibilité offerte aux salariés permettra en outre au service comptable de disposer d’informations plus précises et à jour. “C’est un super produit qui est en train de transformer notre façon de travailler” Et le Champagne dans tout cela… ? Savouré, avec modération bien sûr 🍾 Pour plus d’informations sur la plateforme FileMaker, RDV sur notre site Internet. Découvrez l’ensemble des fonctionnalités de Casserole Nova ici. Une Nova pour Alfred 💫 was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  2. Petite astuce design sur FileMaker Pro

    Cet article est tiré de l’article rédigé par notre partenaire et membre Platinum de FileMaker Business Alliance, The Support Group, et a été orginellement publié sur : blog.supportgroup.com Le design est un facteur clé du process de développement et il requiert une attention toute particulière. Une application doit fonctionner, bien sûre, mais elle doit par ailleurs être adoptée par ses utilisateurs. A quoi bon développer une application si personne ne l’utilise ? Les principaux critères du design sont présentés dans une ‘armature’, qui est essentiellement la manière dont une application est développée. Les utilisateurs sont souvent en mesure de voir, à partir de l’armature de l’application, si celle-ci répondra à leurs besoins en termes de fonctionnalités et de workflow. Mais l’écueil réside dans les détails, il est donc essentiel de s’y intéresser. Nous avons imaginé un moyen de supprimer l’encombrement des champs de FileMaker Pro afin que l’interface soit autant claire et nette que possible. The Support Group prend au sérieux la conception et le développement de FileMaker Pro : nous souhaitons que nos applications fonctionnent bien mais qu’elles aient aussi un excellent design. Réjouissez-vous des espaces réservés ! Avec l’ajout de données d’espaces réservés, nous avons lancé un cri de joie : “Hallelujah!” Le contenu de l’espace réservé permet aux utilisateurs de voir les données qu’ils peuvent entrer dans un champ et peut même indiquer le format acceptable de l’entrée. Cependant, cette fonctionnalité peut être surutilisée. Il en résulte une interface très chargée, en particulier lorsque vous essayez d’appliquer une approche minimaliste à une conception et que vous avez des champs sans frontières. Par exemple, dans les portails et les vues de listes, les espaces réservés sont bien entendu nécessaires mais ils résultent parfois dans une interface très chargée. Ces portails ou listes peuvent déjà avoir des en-têtes sur la colonne qui indiquent les données qui s’y trouvent. Ainsi, en ajoutant le contenu de l’espace réservé, l’interface semble trop chargée, voir redondante. Cela n’a pas forcément l’air terrible, mais croyez-moi, ça peut être pire. Et pourquoi se contenter de quelque chose de ‘pas terrible’ lorsque l’on peut faire mieux ? La solution ? Elle est très simple. Nous ajoutons simplement des ellipses dans les champs qui créent un “espace réservé” très élégant sans encombrer l’interface. Tada! Pour d’autres conseils et astuces autour de la plate-forme FileMaker, RDV sur le site de notre partenaire officiel, The Support Group. Vous souhaitez vous essayer à FileMaker ? Téléchargez notre version d’essai gratuitement ici ⬇️ Créez des apps personnalisées pour votre entreprise Vous pouvez également suivre les séminaires web que nous proposons ici. Vous y apprendrez à développer et exécuter des applications personnalisées optimales pour votre organisation. Petite astuce design sur FileMaker Pro was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  3. FileMaker Go 16 comprend des animations et transitions iOS pour rendre vos solutions plus réactives et fluides lors du passage d’un modèle à un autre. https://medium.com/media/7daf7631ddbd56ee49b4fa0fa950231c/hrefLes actions de script Activer modèle et Activer enregistrements liés incluent désormais un menu local Animation comportant les douze options suivantes : Aucune Insérer depuis la gauche Insérer depuis la droite Insérer depuis le bas Sortir par la gauche Sortir par la droite Sortir par le bas Retourner de gauche à droite Retourner de droite à gauche Agrandir Réduire Dissolution enchaînée Menu Local Animation : Activer enregistrements liés : L’option Aucune fonctionne exactement comme dans les versions antérieures de FileMaker Go, où aucune animation n’existait. L’option Aucune est automatiquement définie pour les actions de script Activer modèle et Activer enregistrements liés de FileMaker Go 15 et des versions antérieures. L’option Insérer fait glisser le modèle de destination devant le modèle source. L’option Sortir fait glisser le modèle source derrière le modèle de destination. L’option Retourner retourne le modèle source pour afficher le modèle de destination. L’option Agrandir est exécutée sur le modèle de destination. L’option Dissolution enchaînée fait disparaître en fondu le modèle source et apparaître en fondu le modèle de destination. Vous souhaitez vous essayer à FileMaker ? Téléchargez notre version d’essai gratuitement ici ⬇️ Créez des apps personnalisées pour votre entreprise FileMaker Go 16 — Animations et transitions was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  4. Sandeza, partenaire et membre Platinum de FileMaker Business Alliance, développe des solutions de gestion dédiées aux entreprises de services, de commerce et production industrielle pour les accompagner dans l’amélioration de leur processus métier et la gestion de l’information en leur sein. Appréhender les besoins clients Pour l’équipe de Sandeza, analyser, comprendre et définir les besoins de leurs clients avant de se lancer dans le développement d’une solution est essentiel. Une solution doit être flexible, en répondant aux besoins actuels d’une organisation, mais aussi en étant en mesure de suivre son évolution et d’élargir ainsi les possibilités de développement. “Réfléchir sur l’expérience utilisateur implique de se libérer des concepts et idées que nous pouvons avoir en tant que développeur afin de se glisser dans la peau d’un utilisateur.” Andrea Francica, fondateur de Sandeza Offrir des solutions puissantes et intuitives Les solutions développées par Sandeza répondent à des critères de simplicité d’utilisation et d’ergonomie. “Ce n’est pas à l’utilisateur à s’adapter à notre solution mais bien à notre solution à s’adapter à ses besoins.” En plus d’un service de développement de solutions sur-mesure “zOndemand”, Sandeza offre deux solutions développées sur la plateforme FileMaker : zService est une solution dédiée aux petites et moyennes entreprises opérant dans les secteurs des services (maintenance, installation, consulting) et du commerce B2B. zService offre un large éventail de solutions permettant la gestion et le contrôle des differentes activités d’une organisation : de la gestion des comptes clients et fournisseurs (CRM), à la gestion de documents (factures, devis, commandes), planification et enregistrement par iPad des interventions et maintenances, fonctionnalités pour commerciaux et agents en mobilité (commandes, catalogue..) ou encore la gestion des entrepôts. Pour chacune de ces activités, il est également possible de créer facilement des rapports d’analyse. zProduction : développée à l’origine afin de simplifier les travaux quotidiens de production des ouvriers d’usine, zProduction est aujourd’hui une solution complète et intégrée permettant de gérer l’ensemble des processus d’une entreprise de l’industrie manufacturière. Cette solution offre en effet la possibilité de bâtir une fiche technique des produits complète (qualité, matériels, indications techniques etc.), d’enregistrer les progrès des différentes étapes de la production en mettant à disposition de l’ouvrier toutes les informations nécessaires grâce à des interface touch-screen directement en usine (iPad ou touchscreen industriel) et d’analyser les progrès de l’entreprise en matière de commandes, livraisons et productivité des équipes.À noter que ces deux solutions sont multilingues, notamment disponibles en français, italien, et anglais et accessibles sur mobile; iPad et iPhone. N’hésitez pas à contacter l’équipe de Sandeza pour échanger et posez vos questions : Par courriel : contact.fr@sandeza.com Par téléphone : +33 6 60 96 93 30 ou +39 011 0438747 Ou rendez-vous sur leur site Internet pour des informations complémentaires. Sandeza : des solutions dédiées aux entreprises de services et de production was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  5. Cet article est tiré de l’article rédigé par notre partenaire et membre Platinum de FileMaker Business Alliance, The Support Group, et a été orginellement publié sur : blog.supportgroup.com Un workflow est un processus, et un processus est une série d’étapes dont le but est de réaliser une tâche spécifique. Toutes ces étapes sont organisées et répétées de manière systématique. Au cours des dernières années, le terme de workflow est devenu populaire car la gestion efficace d’une entreprise dépend justement des workflows sur lesquels elle repose. Par exemple, lorsqu’une personne passe une commande en ligne, il y a un processus d’analyse du produit et de définition de certains critères de l’article, tels que la couleur, la quantité ou la taille. Le produit est ensuite ajouté au panier pour que le client puisse entrer les informations de facturation et d’expédition. La commande sera alors enregistrée. Mais la transaction ne s’arrête pas là, puisque l’entreprise qui a reçu la commande doit alors la traiter. Il y aura ainsi une série de processus finaux qui aboutiront à un colis livré à l’adresse indiquée. Ceci est un aperçu très général de ce à quoi peut ressembler un workflow. Pour optimiser ou améliorer vos workflows, en comprendre les différentes étapes est clé. Que nous le réalisons ou pas, les workflows sont autour de nous. Nous les utilisons dans le cadre professionnel, mais ils sont également présents dans notre vie personnelle. Nous accomplissons tous les jours une série de tâches répétitives qui nous aident à être productifs et fiables. Se lever le matin, aller travailler ou boire du café en seraient des exemples. Afin d’optimiser notre temps et notre argent, il est ainsi essentiel d’évaluer ce que nous faisons et les ressources que nous utilisons. Analyser les workflows 🧐 Les tâches, qu’elles soient simples ou complexes, contribuent à atteindre un objectif final. Certaines de ces tâches sont des tâches de routine, tels que compléter un dossier, planifier des réunions ou mettre à jour la liste des choses à faire. Toutes ces tâches sont fastidieuses, certes, mais sont néanmoins nécessaires pour boucler une vente par exemple. Certaines tâches, qui peuvent apparaître comme banales, peuvent potentiellement faire gagner du temps et de l’argent : Envoi d’emails à des clients ciblés Confirmation de commandes ou de rendez-vous par emails Suivi des heures de travail Création et distribution de rapports financiers Comprendre les workflows de son organisation est clé. L’idée de les documenter et les analyser peut paraître fastidieuse mais cela aidera à identifier les obstacles, les redondances et les faiblesses des systèmes. À terme, corriger l’ensemble de ces problèmes aura un impact positif sur vos opérations commerciales. Eliminer les redondances 🙅 La redondance est la forme de travail la plus coûteuse. Au sein d’un même processus, nous effectuons souvent les mêmes tâches sans parfois sans rendre compte. Prendre le temps d’exposer et de revoir son workflow permet ainsi facilement d’identifier les tâches redondantes et de les éliminer. Notre conseil est de garder le processus aussi linéaire et simple que possible et de minimiser les points sensibles. Remplacer les méthodes alternatives et les goulots d’étranglement 🤚 Ces derniers sont des signes évidents de problèmes au sein de votre workflow et cela représente sûrement un coût important. Si le travail est accumulé à certains moments du processus, vous devez examiner les ressources et décider s’il est nécessaire d’ajouter de nouveaux moyens pour gérer les charges de travail. En outre, vous devez être sûr d’avoir des attentes réalistes de performance et de production. Automatiser les tâches répétitives 📈 La plupart d’entre nous préfèrent faire les choses aussi rapidement et économiquement que possible tout en maintenant un haut niveau de qualité. L’automatisation optimise le temps et augmente la précision. Investir dans un système d’automatisation peut en valoir la peine. Les logiciels prêts à l’emploi peuvent être mis en œuvre rapidement, mais ils n’adressent pas toujours les éléments différentiels de votre organisation, c’est-à-dire les qualités qui vous distinguent de vos concurrents. Par conséquent, considérer une solution personnalisée peut être une meilleure option. Une solution personnalisée vous permettra de contrôler la gestion, la présentation et l’accès au système de votre entreprise, ce qui conduit à une organisation et à une communication commerciale beaucoup plus efficaces. FileMaker est le logiciel idéal, car il permet de développer des applications personnalisées adaptées à chaque workflow. Il s’agit d’un outil puissant conçu pour fonctionner sur plusieurs systèmes d’exploitation. Testez vous-même les avantages qu’offre cette plateforme de développement en téléchargeant gratuitement une version d’essai ici ⬇️ Créez des apps personnalisées pour votre entreprise Vous pouvez également suivre les séminaires web que nous proposons ici. Vous y apprendrez à développer et exécuter des applications personnalisées optimales pour votre organisation. 4 étapes pour améliorer les workflows au sein de votre organisation was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  6. FileMaker Go 16 permet désormais de personnaliser les formats de papier lors de l'impression. Lors de la sélection de la Taille de papier dans la boîte de dialogue Configuration de l'impression, l’option Modifier est désormais disponible dans le coin supérieur droit. Lorsque vous sélectionner Modifier, l'option Ajouter un format personnalisé s'affiche. Cliquez sur Ajouter un format personnalisé, puis saisissez un nom personnalisé, ainsi que la largeur et la hauteur du papier. Par exemple, dans la capture d'écran ci-dessous, un papier « Facture » a été créé avec une largeur et une hauteur de 5 pouces. Cliquez sur Enregistrer dans le coin supérieur droit pour revenir aux options de modification où vous pouvez supprimer le papier « Facture » ou créer un autre format de papier personnalisé. FileMaker Go 16 – Formats de papier personnalisés was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  7. De l’école d’ingénieurs au développement informatique et la gestion d’entreprise, découvrez le parcours d’Olivier Chenot, développeur FileMaker et gérant de MDP Qualité, partenaire officiel et membre de FileMaker Business Alliance. https://medium.com/media/5391d6258c68268e56b7ebd991730a9a/hrefVous êtes intéressé-e par une carrière de développeur/se FileMaker, découvrez notre plateforme dédiée sur notre site Internet. Pour plus d’informations sur MDP Qualité et leur solution Geoprod Quality, RDV ici. Géoprod est une solution pour la gestion des cabinets de géomètres-experts et des bureaux d’étude. Entretien avec Olivier Chenot | MDP Qualité was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  8. Entretien avec Magalie Jeune | Editomac

    Entretien avec Magalie Jeune, développeuse FileMaker et gérante de la société Editomac, partenaire officiel et membre de FileMaker Business Alliance. https://medium.com/media/7557e5e98842ff083691b508e38b3285/hrefVous êtes intéressé-e par une carrière de développeur/se FileMaker, découvrez notre plateforme dédiée sur notre site Internet. Pour plus d’informations sur Editomac, RDV ici. Entretien avec Magalie Jeune | Editomac was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  9. Entretien avec Eric Cahours | Lesterius

    Développement FileMaker, projets et conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer : notre entretien avec le développeur Eric Cahours de Lesterius, partenaire officiel et membre Platinum de FileMaker Business Alliance. https://medium.com/media/da02bfa3e6501258b4ea3eea022e4db4/hrefVous êtes intéressé-e par une carrière de développeur/se FileMaker, découvrez notre plateforme dédiée sur notre site Internet. Pour plus d’informations sur Lesterius, RDV ici. Entretien avec Eric Cahours | Lesterius was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  10. Entretien avec Béatrice Picard, éditrice, chef de projet à EcoNormandie et développeuse autodidacte FileMaker. EcoNormandie est un site d’informations rattaché au quotidien régional Paris Normandie. EcoNormandie offre des produits et services sur l’information économique régionale, proposant notamment une lettre d’information hebdomadaire, un guide annuel ainsi que la plus grande base de données régionale accessible via leur site Internet. EcoNormandie comprend 1 000 membres inscrits et reçoit autour de 3 000 visiteurs par mois. Nous nous sommes entretenus avec l‘éditrice et chef de projet Béatrice Picard sur son utilisation de la plateforme FileMaker. Comment utilisez-vous FileMaker au sein de votre structure ? Notre base de données comprend un large éventail d’informations régionales (qu’elles soient économiques, sociales, politiques, culturelles ou environnementales), disponibles sous différents formats (fiches de présentations, articles, vidéos etc). Cette base est mise à jour de manière continue et intègre ainsi les derniers éléments de l’actualité régionale. Nous utilisons FileMaker pour gérer l’ensemble de ces informations. Notre solution est donc au coeur d’EcoNormandie ; elle comprend une quarantaine de tables et 35 000 fiches. Nous avons fait appel à Lesterius*, pour développer le site Internet d’EcoNormandie depuis lequel nos visiteurs et membres peuvent rechercher des informations et interroger notre base, par une approche thématique ou en effectuant des recherches multi-critères sur des établissements, des communes ou des personnes par exemple. Les recherches disponibles depuis la page d’accueil d’EcoNormandie“J’utilise FileMaker au quotidien.” Nous utilisons en outre FileMaker pour la gestion quotidienne de nos activités : la gestion des informations de nos clients, la réalisation de devis, la gestion des fichiers d’abonnements, l’envoi des communications etc. Extrait de la lettre d’informations hebdomadaire d’EcoNormandie (Edition du 01/12/2017)Qu’est-ce qui vous a conduit à FileMaker ? J’ai toujours travaillé sur Apple, au départ avec Apple Works, et puis dès 1990, je me suis mise à FileMaker. Depuis, EcoNormandie a continué à évoluer avec cette plateforme. À l’origine, l’idée d’utiliser FileMaker nous a été soumise par notre sous-traitant informatique. Ce dernier nous a aidé à créer les premiers modèles puis nous sommes très rapidement devenus autonomes. “J’ai parfois eu des sollicitations pour travailler avec d’autres systèmes mais j’ai toujours souhaité rester avec FileMaker pour garder la main. Et surtout, c’est un vrai plaisir de travailler avec cette plateforme.” Quels sont les aspects de la plateforme que vous préfèrez ? Ce qui me plaît c’est la rapidité avec laquelle nous pouvons intervenir afin de répondre à un nouveau besoin ou concevoir de nouvelles fonctionnalités pour améliorer notre solution. FileMaker étant une plateforme très intuitive, j’apprécie en outre pouvoir effectuer de manière autonome ces modifications, bien que le développement informatique ne soit pas mon métier. Cette plateforme est également très flexible, ce qui me permet de créer de nouveaux modèles dédiés à une utilisation particulière. Par exemple, nous accueillons souvent des stagiaires qui sont amenés à travailler sur notre solution. Dans ce cadre, nous souhaitons pouvoir mettre à leur disposition une interface adaptable, que l’on puisse être en mesure de contrôler. Enfin, la puissance de FileMaker est épatante. Nous sommes amenés à travailler avec de nombreux fichiers, qui ne sont pas souvent formatés de la même manière, et avec lesquels nous sommes pourtant en mesure de réaliser des concordances et établir des liens. “Selon moi, FileMaker est un mélange de puissance, de souplesse et de facilité” *Lesterius est un partenaire FileMaker, membre Platinum de FileMaker Business Alliance. Vous souhaitez en savoir plus sur EcoNormandie ? RDV ici. Vous êtes interressé-e par le développement FileMaker ? Découvrez nos ressources dédiées pour les développeurs novices ou plus expérimentés. Une solution pour la gestion d‘un site d’informations was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  11. Du monde du spectacle au développement informatique, découvrez le parcours de Jacques Rechain, développeur FileMaker et fondateur de R-Systèmes d’information, partenaire officiel et membre de FileMaker Business Alliance. https://medium.com/media/d1121b27fe1571677ea7c627527343e9/hrefVous êtes intéressé-e par une carrière de développeur/se FileMaker, découvrez notre plateforme dédiée sur notre site Internet. Pour plus d’informations sur R-Systèmes d’information, RDV ici. Entretien avec Jacques Rechain | R-Systèmes d’information was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  12. FileMaker Go 16 — Signature en ligne

    Comment spécifier une zone de capture de signature dans FileMaker Go 16 ? Dans les versions antérieures de FileMaker Go, vous deviez basculer vers un autre écran/formulaire pour capturer la signature. Par conséquent, les utilisateurs ne pouvaient éventuellement pas voir ce qu’ils acceptaient. FileMaker Go permet aux utilisateurs de spécifier une zone de capture de signature. Dans les options Insérer depuis appareil [Signature], les trois options de présentation suivantes sont désormais disponibles : Plein écran (Full Screen) Superposé (Overlay) Intégré (Embedded) L’option Plein écran (Full Screen) est identique à celle de FileMaker Go 15 et des versions antérieures. Autrement dit, l’écran entier est utilisé pour capturer la signature. L’option Superposé (Overlay) fait apparaître la capture de signature dans une fenêtre devant le modèle actif. L’utilisateur ne peut pas interagir avec le document jusqu’à ce que la fenêtre de signature soit fermée. La fenêtre de signature peut être redimensionnée et déplacée d’un geste à deux doigts dans la zone de signature, ou en faisant glisser la barre de titre.L’option Intégré (Embedded) permet de capturer la signature dans l’objet de modèle spécifié. Comme avec l’option Superposer, l’utilisateur ne peut pas interagir avec le document jusqu’à ce que la fenêtre de signature soit fermée. La fenêtre de signature peut être redimensionnée et déplacée d’un geste à deux doigts dans la zone de signature, ou en faisant glisser la barre de titre. Le déplacement et le redimensionnement entraînent le défilement et le zoom du document sous-jacent pour conserver l’affichage de la signature dans l’objet de modèle. Si le conteneur est trop petit pour permettre une signature, l’option Superposer s’affiche.Pour en savoir plus sur FileMaker Go 16, consultez notre site internet. FileMaker Go 16 — Signature en ligne was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  13. Entretien avec Maxime Tremblay | Fin Finaud

    Graphiste, entrepreneur, fondateur de Fin Finaud, développeur FileMaker et créateur de la solution Casserole Nova pour les entreprises de services…Entretien avec Maxime Tremblay, aussi connu sous le nom de Grand Renard…. https://medium.com/media/9cffc6fe9c66a4a3f7ea69105919f2f1/hrefPour plus d’informations sur Casserole Nova, RDV ici. Pour plus d’informations sur la plateforme FileMaker, RDV ici. Entretien avec Maxime Tremblay | Fin Finaud was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  14. Entretien avec Frank et Marie Fleismaher, issus du monde du spectacle et fondateurs de Marenka, partenaire FileMaker. Du spectacle vivant… D’abord chef de projet informatique, Frank F. devient administrateur de compagnies de danse et de théâtre. Il prend ensuite en charge la production d’un festival de Jazz où il découvre FileMaker, avec lequel il développe une application pour gérer les contacts et projets du festival. Marie F. débute en tant que responsable des relations publiques et programmatrice en scène nationale. Elle prend ensuite en charge la diffusion d’une compagnie de théâtre puis de chanteurs, avant de gérer la coordination de la Nuit Blanche parisienne, pour l’est de la ville. Forts de leurs expériences et de leur complémentarité, ils décident de fonder Marenka, en 2004. Dans ce cadre, ils développent des solutions et animent des formations pour les structures artistiques. Outre leur souhait de fonder quelque chose ensemble, leur décision est également venue d’un constat. Les structures organisatrices de spectacles sont souvent confrontées aux mêmes enjeux tels que la duplication de tâches, le problème de circulation d’informations au sein des équipes ou encore la gestion du personnel. Enjeux auxquels Frank et Marie F. souhaitaient répondre. …au développement de solutions Marenka développe ainsi, sous FileMaker Pro, le logiciel HorScène Organisateur, qui répond aux besoins des administrateurs et producteurs de spectacles en proposant un outil de planification des spectacles, gestion des contrats, du personnel, des budgets et de l’accueil des artistes. Pour intégrer la partie technique qui incombe à la gestion des lieux de spectacles, Marenka développe par la suite le logiciel HorScène Technique, en collaboration avec des directeurs techniques de théâtres et de scènes nationales. Le logiciel permet la planification et l’engagement des personnels techniques, la planification des lieux, la gestion des devis et des bons de commande. “Avec FileMaker nous pouvons nous consacrer aux besoins des métiers que l’on connait bien. Nous n’avons pas à nous soucier de l’écriture de A à Z d’un outil informatique. ” Une expertise des attentes et besoins métiers Pour Marenka, la connaissance du métier et du secteur d’activité est clé. Comme le rappelle Frank F. “ FileMaker est un outil fabuleux qui permet de faire des choses rapidement mais il est essentiel, avant de se lancer dans un développement, de bien appréhender et définir les besoins de l’organisation. ” « Nos clients apprécient le fait que nous partageons le même langage et que nous comprenons comment ils fonctionnent. » Pour Frank et Marie F., il est important de rester dans le milieu du spectacle et d’être en mesure d’apporter à leurs clients un suivi individuel et personnalisé. “ Nous passons beaucoup de temps avec nos clients. Après le paramétrage du logiciel, nous les formons puis nous les accompagnons. C’est une relation privilégiée que l’on construit avec chacun d’entre eux. ” Pour en savoir plus sur Marenka, et les logiciels HorScène, rendez-vous sur leur site Internet. À la croisée des mondes culturel et informatique was originally published in FileMaker Fr on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
  15. Afficher la totalité du billet
×