Jump to content

David Julot

Membres
  • Content Count

    999
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    48

David Julot last won the day on July 24

David Julot had the most liked content!

About David Julot

  • Rank
    800
  • Birthday 07/16/1971

Contact Methods

  • Website URL
    https://www.lesterius.com
  • AIM
    djulot@mac.com

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Location
    Paris
  • Interests
    FileMaker, XML et API

FileMaker Profile

  • FM
    FM19
  • OS
    macOS 10.15 , Windows 10
  • Certification
    FileMaker 18
  • Claris Partner
    Platinum
    Trainer

Recent Profile Visitors

17009 profile views
  1. Je ne parlais pas de trafic réseau, mais du fait que des données de la base doivent transitées sur le réseau avant que l’on vérifie que l’utilisateur ait bien les droits d’y accéder. D’où le processus effectué côté serveur et non côté client. C’est donc une procédure de sécurité.
  2. Bonjour, En fait l'idée de passer par FileMaker Server vient du fait que si l'utilisateur n'est pas authentifié alors la base ne s'ouvre pas et. aucune données ne transite sur le réseau. En effet, dans le processus actuel, lorsqu'un utilisateur souhaite ouvrir une base hébergée par FileMaker Server : FileMaker Server demande à FileMaker Pro (en local) d'afficher la boîte de dialogue de saisie de compte et de mot de passe, si c'est du SSO, alors FileMaker Pro envoie le compte de session à FileMaker Server. FileMaker Server reçoit alors l'information crypté/hashé du compte et mot de passe, ou du groupe d'appartenance dans le cas du SSO. Il compare dans le cas du compte/mot de passe s'il y a une concordance dans la base (qui pour le moment reste côté serveur) ou dans le cas du SSO il interroge l'annuaire LDAP ou AD (là encore la base reste côté serveur). S'il y a concordance, alors FileMaker Server envoie les données de la base (tables, rubriques, indexes, modèles et données) au client, qui peut alors commencer à utiliser la base. Dans ce que vous proposez, il faudrait qu'une partie de la base transite sur le réseau pour que le poste client (FileMaker Pro) vérifie la concordance entre le groupe définit dans la sécurité du fichier avec l'annuaire LDAP ou AD. Ce qui signifie que d'un point de vue sécurité, il y a déjà un envoi de données de la base elle-même alors que l'on est pas encore sûr des droits d'accès de l'utilisateur. Je préfère la situation actuelle, où aucune données de la base ne transite sur le réseau avant toute authentification de l'utilisateur. Je pense que c'est pour cette raison que l'interrogation de l'annuaire LDAP ou AD est effectuée par FileMaker Server et non FileMaker Pro ou FileMaker Go. Et que ce n'est donc pas une aberration d'un point de vue sécurité.
  3. Bonjour, Il y a une version de FileMaker DataMigrationTool qui correspond à une version de FileMaker Pro. Il est donc préférable d'utiliser la version 18 de l'outil pour la version 18 de FileMaker Pro.
  4. Bonjour, Nous revenons toujours à cette discussion… Vous dîtes que Claris va avoir « pas mal de pertes » suite à la suppression du runtime. Mais de quelles pertes parlons-nous ? Si je crois vos profiles vous en êtes à la version 16 ou 17. Vous avez donc acquis une licence et une seule et vous vendez vos solutions à vos clients. Claris perd donc seulement 1 achat par développeur, et non n licences par clients, car je suppose que vous ne reversez aucun droit à Claris sur la vente de vos solutions. Cela reste donc pour l'éditeur anecdotique. Lors de précédentes discussions vous indiquiez que vos solutions faisaient connaître FileMaker à vos clients et donc des clients potentiels de FileMaker, on reste sur du potentiel. Combien de vos clients sont-ils passés directement à l'achat de licences FileMaker ? Je pense que cela doit être peu. L'idée d'un lecteur est très séduisant, je vous l'accorde. Vous dites que vous êtes prêt augmenter légèrement vos tarifs de vos solutions si ce lecteur était proposé moins cher que FileMaker Pro. Mais cela existe déjà et Claris le propose depuis bien longtemps : le SBA (Solution Bundle Agreement). Avez-vous contacter Claris à ce sujet ?
  5. Bonjour, C'est toujours d'actualité. Dans les faits c'est 2 Go pour des textes utilisant l'alphabet latin et 1 Go pour les systèmes d'écriture qui demandent plus de mémoire. Depuis quelques années, FileMaker annonce la valeur minimale de cette limite. Quoi qu'il en soit cela reste très important. Donc pour nous français c'est 2 Go. Pour plus d'infos : La dernière en date en français : https://support.claris.com/s/article/Spécifications-techniques-de-FileMaker-Pro-14-et-de-FileMaker-Pro-14-Advanced-1503693065874?language=fr En version 11 : https://support.claris.com/s/article/Spécifications-techniques-de-FileMaker-Pro-11-et-de-FileMaker-Pro-11-Advanced-1503692962532?language=fr En anglais : https://support.claris.com/s/article/FileMaker-Pro-19-Technical-Limits?language=en_US En anglais pour FileMaker 7 : https://support.claris.com/s/article/FileMaker-Pro-7-Features-Overview-1503692909195?language=en_US Vous allez y trouver la valeur de 10 000 000 caractères. Il s'agit d'une erreur qui traîne depuis quelques années maintenant… c'est pour cela que je redonne le lien pour les infos de la version 11 en français. Et enfin je vous donne le lien pour les spécifications techniques de la version 7, car c'est cette version qui a donnée les limitations actuelles de FileMaker Pro. Vous y trouverez l'info sur les 2 Go de caractères.
  6. Bonjour, Je vous confirme que le support de Windows 7 par son éditeur à pris fin le 14 janvier 2020. Il n'y aura donc plus de mise à jour de sécurité pour cette version de Windows. https://support.microsoft.com/fr-fr/help/4057281/windows-7-support-ended-on-january-14-2020
  7. Bonjour, Depuis FileMaker Pro 3, mettre plusieurs valeurs séparées par des retours à la ligne dans une rubrique de type Texte qui sert de lien vers une autre table correspond à un OU logique.
  8. Bonsoir, à tout hasard, lors de l'ouverture du fichier maintenir la touche option (majuscule si sous Windows) enfoncée pour forcer la saisie du compte et mot de passe, puis comme indiqué précédemment, saisir en compte Admin et laisser vide pour le mot de passe. Si malgré tout cela ne fonctionne pas, cela signifie qu'il y a eu modification du compte Admin. Pour rappel : https://help.claris.com/fr/pro-help/#page/FMP_Help%2Ffile-options.html%23ww1126038 https://help.claris.com/fr/pro-help/#page/FMP_Help%2Fabout-the-admin-and-guest-accounts.html%23
  9. Bonjour, Si c'est uniquement lors de l"importation, on active pas les options d'entrée automatique au moment de l'importation des données.
  10. Transformer une base FileMaker Pro en un site web, vous perdez les interactions avec cette dernière. L'idée étant de mettre votre base sur un FileMaker Server (que vous hébergez vous même ou chez un prestataire) et de développer votre site web dans la technologie que vous souhaitez (hébergé chez un autre prestataire ou non). Dans tous les cas les hébergements chez un prestataire sont payant.
  11. Ha désolé, mais comme nous sommes sur un forum dédié à Claris FileMaker, je pensais que… Quelle est donc l'idée ? Transformer l'appli (que je suppose être en FileMaker Pro) en un site web ?
  12. Bonjour, Vous pouvez interfacer une base FileMaker Pro avec un site web, si celle-ci est hébergée sur un FileMaker Server. À partir de là vous utiliser les différentes API disponibles avec FileMaker Server, mais celle préconisée est la Data API (REST). Voici une liste de bibliothèques pouvant vous aider à la tâche : https://github.com/myFMbutler https://github.com/airmoi/FileMaker
  13. Bonsoir, Après quelques recherches, il s'avère que le format GEDCOM serait un format texte formaté comme ceci : https://fr.geneawiki.com/index.php/Norme_Gedcom Il faudrait donc écrire les procédures pour importer / exporter dans ce format. Il s'avère qu'il y a une spécification pour une version 6 de GEDCOM en XML, mais elle est encore en version «brouillon» alors que sa spécification date de 2006 : http://xml.coverpages.org/Gedcom-XMLv60.pdf Et puis il y a ce projet : http://www.gedcomx.org qui parle de XML et/ou de JSON. Pour le format en XML on peut développer des feuilles de transformation en XSL-T pour importer / exporter les données dans / depuis FileMaker. Et le format JSON peut-être traiter dans des procédures. Mais à ma connaissance je ne connais personne qui s'est atteler à la tâche.
  14. Bonjour, Il y a aussi les services Here, et plus particulièrement une API pour le calcul de distance (via la route et non à vol d'oiseau entre deux points) et même le temps mis pour parcourir cette distance : https://developer.here.com/documentation/routing-api/8.3.1/dev_guide/topics/use-cases/calculate-route.html
  15. Bonjour, Si la fenêtre est celle des fichiers récents / des favoris, elle s'affiche au lancement de FileMaker Pro si aucun fichier n'est ouvert, pour proposer à l'utilisateur d'ouvrir un fichier favoris ou de ses derniers fichiers utilisés. Je ne vois pas de préférences à ce sujet.
×
×
  • Create New...