Jump to content

aacp

Membres
  • Content Count

    36
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

aacp last won the day on July 27 2018

aacp had the most liked content!

About aacp

  • Rank
    25

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Location
    Vendée
  • Interests
    Médecine

FileMaker Profile

  • FM
    16 advanced
  • OS
    OSX 10.13
  • FBA
    --Non membre--
    Membre
    Platinum
    Trainer
    Reseller

Recent Profile Visitors

4105 profile views
  1. aacp

    aacp

  2. Bonsoir, Histoire d'être bien sûr de la chose. Je n'ai rein trouvé sur le web (ni sur ce forum). Si on crypte une rubrique (donnée sensible GDPR), on ne peut plus faire de recherche "simple" dessus ? J'entend par là, qu'habituellement, on fait une recherche (par exemple) de nom, en tapant les premières lettres (FM recherchera tous les noms commençant par ces lettres). Si la rubrique est cryptée, ce n'est plus possible. Même avec un hash, il faut avoir le nom entier, pour que le hash du critère saisi puisse correspondre à un hash enregistré (recherche exacte). Dès lors il n'est pas possible d'utiliser un runtime pour des données sensibles, au regard du RGPD. Il faut au moins une licence FM16 advanced pour pouvoir crypter tout le fichier "en bloc", l'utilisation des données étant faite, elle, en clair ? Merci de vos avis.
  3. Bonjour, Merci pour votre réponse. Je suis le délégué aux données personnelles de la SOFCOT (Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique), et moi-même chirurgien. En fait, on parle de deux problèmes différents : - la connection directe de FileMaker à des modalités techniques (laser, robots opératoires, imagerie, etc.), pour lesquelles FileMaker ne veut pas prendre de risques, si les données envoyées par FileMaker sur ces machines peuvent en modifier le fonctionnement, et, par la même, influer directement sur le patient. - ce qui n'est pas du tout le cas de la gestion des données médicales. "L'influence" de FileMaker sur un patient ne peut alors se faire que via une personne humaine, qui est alors "responsable" de ce qu'elle fait. Pour ce qui est de l'hébergement des données de santé, j'ai pu, depuis mon intervention sur ce forum, discuter avec une juriste de la CNIL. L'hébergement des données de santé est régit par le code de santé publique (art L-1111-8 et suivants) et précise: "I.-Toute personne qui héberge des données de santé à caractère personnel recueillies à l'occasion d'activités de prévention, de diagnostic, de soins ou de suivi social et médico-social, pour le compte de personnes physiques ou morales à l'origine de la production ou du recueil de ces données ou pour le compte du patient lui-même, réalise cet hébergement dans les conditions prévues au présent article. " Or, les fichiers de recherche médicales ne répondent pas à cette définition. Ils sont donc des exceptions, même si la loi ne le précise pas explicitement, tout comme l'est un fichier géré par un médecin sur sa propre machine (pas d'hébergement par un tiers). Donc : - un médecin peut parfaitement gérer son cabinet, sur sa propre machine, avec FileMaker (ce qui est fait depuis longtemps...). Ce n'est que s'il veut héberger son fichier dans un data-center que le data center doit être agréé hébergeur de données de santé. - un hébergeur FileMaker peut parfaitement héberger des données de recherche médicale, sans être agréé hébergeur de données de santé. Mais il faut impérativement : - que le fichier soit déclaré en tant que recherche clinique (passage par l'INDS, Institut National des Données de Santé ou le SNDS, pour extraction des données des fichiers nationaux) pour les études sur dossier, ou passage par un CPP (comité de protection des personnes) et déclaration à l'ANSM pour avoir un un numéro européen de recherche clinique, sous les règles de la loi Jardé, pour les études concernant la personne humaine. - et que la gestion de ces données réponde à toutes les règles du RGPD, évidemment. Cela devrait ouvrir quelques marchés aux hébergeurs FileMaker, car c'est bien plus facile de développer sous FileMaker, que de passer par les offres d'hébergeurs agréés, avec des outils php/mySQL certes performants, mais beaucoup moins souples que File Maker, dans les offres proposées.
  4. Bonjour, Je réactive ce post, car j'ai ce problème. Ne pourrait-on pas envisager de ne stocker qu'un hash (SHA2) de nom+prenom+dateNaissance dans la base ? Dès lors, il n'y a plus de données nominatives stockées dans la base. Bien sûr, pour accéder à la fiche d'un patient, il faut saisir nom et prenom et date de naissance pour qu'un script recalcule le hash avant d'aller chercher la bonne fiche. Je suis intéressé pour des fichiers de recherche clinique, donc sur une durée limitée (trois ou quatre ans), d'autant plus que ce type de fichier ne me semble pas (mais je ne suis pas juriste) rentrer dans la définition de la loi : «Toute personne physique ou morale qui héberge des données de santé à caractère personnel recueillies à l’occasion d’activités de prévention, de diagnostic, de soins ou de suivi médico-social pour le compte de personnes physiques ou morales à l'origine de la production ou du recueil de ces données ou pour le compte du patient lui-même, doit être agréée ou certifiée à cet effet » L.1111-8 du code de la santé publique, modifié par la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 Un fichier de recueil clinique, pour une étude donnée, limitée dans le temps, n'est pas une activité de diagnostic, de prévention, de soins ou de suivi médico-social. Dès lors, on pourrait héberger de tels fichiers sur un serveur FileMaker, dans un data center non accrédité données de santé. Des avis sur le sujet ? Merci
  5. En fait j'ai fini par trouver un post de Tim Dietrich qui précise qu'on ne gagne pas vraiment de temps, puisque le serveur ne retourne pas le foundset au client. On peut donc clore ce post.
  6. Bonjour, Je m'essaye aux scripts sur serveur, et malgré Google et ce forum je sèche. Je suis sur un modèle qui affiche environ 10000 enregistrements, que je veux trier. J'ai mis un script trigger sur le modele pour déclencher le script de tri (uniquement trier les enregistrements, avec deux critères et afficher le premier enregistrement) quand j'arrive dessus. En local pas de problème. Je me demandais si exécuter le script sur le serveur ne serait pas plus rapide. Je mets donc en trigger un script qui teste si je suis sur le serveur ( Debut (Obtenir ( VersionApplicationHôte );6)="Server") et si oui j'exécute mon script de tri sur le serveur, sinon je l'exécute en local. Exécuter sur serveur me renvoi systématiquement une erreur 112 (fenêtre manquante) et le tri ne s'effectue pas. Il faut ouvrir une fenêtre spécifique sur le serveur avant d'exécuter un script sur le serveur ? Merci de votre aide.
  7. Réponse claire et nette, comme d'hab. Merci !
  8. Bonsoir, Je n'arrive pas à trouver l'info : peut-on personnaliser les menus dans Webdirect ? Ou, à défaut, carrément les supprimer ? Merci.
  9. Ca fonctionne très bien avec un nom d'objet.
  10. Oui ! Merci ! Les rubriques à créer/modifier sont les mêmes. Pour la création (popover N°3) j'ai mis en scripttrigger d'entrée d'activer la première rubrique, qui, sur le modèle est aussi dans la fenêtre popover N°2, mais "avant" la même rubrique dans le popover N°3. En supprimant cette activation, tout rentre dans l'ordre. Je vais donc tester en passant via les nom d'objet. Encore merci.
  11. Bonjour à tous, J'ai un petit problème. Sur un modèle j'ai créé trois popover. Un (N°1) me sert a ouvrir une alerte avant de supprimer la fiche : OK. J'ai deux autres popover, l'un (N°2) pour modifier (via des globales) de contenu des rubriques de la fiche : OK. Le troisième (N°3) sert à créer une nouvelle fiche (via des globales aussi), selon la technique de Martha Zink de Soliant consulting. Et bien quand je suis en mode modèle, pas de problème, je peux travailler sur mon popover N°3 qui s'ouvre à la bonne place, auquel je peut ajouter des rubriques, etc... Mais quand je passe en mode utilisation, le clic sur le bouton du popover N°3 ouvre le N°2 (et exécute les scripts associés des sript triggers du N°3 dans le N°2). Incompréhensible, en touts cas pour moi ;-) Quelqu'un a-t-il déjà eu ce souci ? Merci de votre aide.
  12. Bon sang, mais c'est bien sûr ! Vive le forum. Merci !!
  13. Bonjour, J'ai un fichier avec deux tables A et B, liées 1 à n. Je souhaite réaliser une page d'accueil (basée sur A) qui fait un récapitulatif de certaines données de A et de B (nombre de fiches de A, nombre de fiches de B (ça c'est simple... et instantané...), décomptes de 4 rubriques de A correspondant à certains critères et pareil pour B. Compte tenu de la structure de ma page d'accueil (boutons de navigation, table externe affichant les données de A) je ne peux pas (je pense) utiliser les rubriques statistiques nécessitant un tri et un passage en mode visualisation. J'ai donc un script qui affiche mon modèle "page d'accueil", basé sur B (mais identique en visuel au modele basé sur A), qui boucle de la première à la dernière fiche et qui incrémente des variables en fonction du contenu de mes 4 rubriques (en figeant la fenêtre) puis on passe sur A, on fait la même chose et on affiche les variables. Au final j'ai bien le décomptes de mes rubriques. Problème : j'ai 15000 fiches dans A et 16000 dans B (qui grossissent de 2000 fiches par an chaque). Il faut environ 6 secondes à l'ouverture du fichier pour calculer tout ça. A ce niveau ce n'est pas très grave... Mais comme on ajoute régulièrement des fiches dans A et B, j'appelle mon script à chaque fois qu'on arrive sur ma page d'accueil, pour la mettre à jour et donc on attend encore 6 secondes. Ce qui est moins "cool", compte tenu du nombre de fois où on repasse à l'accueil... Peut-on accélérer tout ça ? Merci
  14. Idem, le pdf n'est pas visualisable dans le conteneur en IWP, après avoir été inséré directement depuis FMP.
  15. Bonsoir, J'ai une base FM12 hébergée. J'arrive à télécharger, sous IWP, un fichier "jpg" dans une rubrique conteneur (script php d'upload trouvé sur ce forum, nom du fichier saisi dans une rubrique par l'utilisateur et utilisation de "Insérer depuis URL". Le fichier "jpg" est stocké sur un serveur web, mais une fois dans le conteneur, on n'en a plus besoin. Je n'arrive pas à faire la même chose avec des "pdf". Le conteneur, en IWP, n'affiche rien, alors que le pdf s'affiche dans le conteneur sous FMpro. Je n'ai pas trouvé dans la doc de limitation d'affichage des conteneurs en IW¨P, mais j'ai peut être raté un passage ? Quelqu'un connait-il cette limitation, voir une astuce pour la contourner ? Merci. PS : découverte de ce soir. Il y a bien un problème avec les conteneurs en IWP. En ouvrant ma base via Chrome, même les "jpg" ne s'importent pas, j'ai, à la place de l'affichage de l'image, "nomdufichier.jpg.html". Je me demande bien comment l'extension ".html" est venue se rajouter. Mon script de calcul de l'URL est simplement la concaténation du chemin d'accès au serveur et de la rubrique contenant le nom du fichier saisi par l'utilisateur. Sous Safari (Mac) et sous IE6 (windows XP) l'image s'affiche.
×
×
  • Create New...