Jump to content

arch-info

Membres
  • Posts

    353
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13

arch-info last won the day on September 4 2017

arch-info had the most liked content!

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Location
    RENNES

FileMaker Profile

  • FM
    FMP 19 + FMS 19
  • OS
    OSX / Win
  • Certif.
    --Non certifié--
  • Claris Partner
    Membre

Recent Profile Visitors

11024 profile views
  1. Bonsoir Il n'existe pas de fonction obtenir(listeDesComptesConnectes) pour une base de données. On dispose de Obtenir(NombreUtilisateurs) qui nous donne le nombre total mais pas le detail On peut approcher la chose en enregistrant des "logs" via un script a chaque ouverture de la base. Mais cela ne nous indiquera pas les users qui se sont deconnectes. Une astuce (un peu lourde) consiste a actualiser le log régulièrement lors de chaque action importante (retour au menu, chargement d'un modele, execution d'un scrip), et on considere que le compte qui ne laisse plus de traces depuis un certain temps est déconnecté, mais cela reste une approche bricolée qui n'est pas absolument fiable. Formellement, c'est la console du serveur qui permet de voir les users connectés et sur quelle base. Donc une autre approche est possible via l' Api Admin du Server. Il semble qu'il y ait 2 requetes possibles interressantes : list databases et list clients. Mais je ne sais pas si le resultat de l'une ou de l'autre detaille les clients par database. Il faudrait l'eclairage de specialistes de l'api Server Admin
  2. Bonjour D'apres les notes de mise a jour de Filemaker Server 19.3, cette version est compatible avec le processeur Apple M1. La question se pose pour l'acquisition d'une Mac mini pour faire tourner FMS 19.3 : on a le choix du processeur : Intel ou M1 Les performances sont elles meilleures pour fms avec M1 ? (elles sont meilleures pour le client filemaker avec M1 d'apres les tests de Vince Mezzano) cela fonctionne t il avec ODBC ? (il semble qu'il y avait des plantages avec 19.2) Des problemes repérés avec des plug ins ? Merci de vos eclairages
  3. Et concernant filemaker server 19 ?
  4. Le concept est le suivant : 1) On prepare les parametres nécessaires au calcul (par exemple dans un format json) : exemple : criteres de recherche des fiches (plage de dates, type, ou autre), ainsi que le resultat statistique souhaité (une moyenne, un total, ou meme plusieurs) 2) on demande l'executin d'un script sur le serveur en lui passant ces parametres en json : le script extrait les parametres du json, execute la requete de recherche, obtient le lot de fiches, puis charge dans un fomat json le (ou les resultats demandes) : moyenne, total de l'ensemble, ou autre. C'est ce json qui est renvoyé comme "fin de script" 3) le script appelant celui sur le serveur doit attendre l'execution du script par le serveur, recuperer le resultat (json) renvoyé par le serveur, extraire le resultat , et l'afficher (ou en faire ce que tu veux) Pourquuoi c'est plus rapide ? parce que au lieu de "ramener" sur ton poste local l'ensemble des 175000 fiches puis d'en calculer la moyenne, les données restent sur le serveur, qui via le script renvoie juste le resultat demandé. On s'affranchit ainsi du "transport des données" via la connexion internet, et le gain de temps est là. EN plus, le serveur effectue le calcul de la moyenne plus rapidement qu'en local.
  5. Bonjour Quelque chose m'echappe : pourquoi vouloir creer un systeme complexe d'identifiants uniques ? Lorsque l'on importe des enregistrements, si la rubrique ID (cle primaire) est paramétrée avec un numero de serie en entree automatique, Filemaker va ajouter des enregistrements 10,11,12... etc si le compteur sequentiel etait à 9 avant importation. Donc il n'y aura pas de doublons. Sauf a volontairement desactiver l'entrée automatique de la ribrique ID lors de l'import. Attention aux uuid et autres formules : cela genere des volumes d'index beaucoup plus importants que l'indexation d'un nombre sequentiel. Evidemment la cle primaire est indexee. Et toutes les clés externes dans les autres tables le seront aussi ce qui va tres vite augmenter drastiquement le volume du fichier de données. Surtout si il y a beaucoup d'enregistrements
  6. Merci beaucoup pour cet eclairage, je teste la solution des multiples bureaux d'OSX. L'avantage est qu'on ne fait aucun mouvement de la tete (cervicales) car l'ecran du macbook n'est pas trop grand (15,4") mais dispose d'une haute resolution 1920x1200. Le changement de bureau est rapide, meme si je trouve l'effet de "glisser-lateral" un peu penible, je prefererais un remplacement direct sans mouvement mais cela ne semble pas parametrable. Les raccourcis clavier sont effectivement une habitude a prendre. J'ai aussi amenage une "touchbar" sur mesure grace au plugin MBS avec les fonctions les plus frequentes. Par ailleurs, disposant d'une tablette graphique wacom (moins fatiguant de bouger un stylet que l'ensemble de l'avant bras et de la main avec une souris, de plus, le stylet permet une grande precission), j'ai pris el temps de parametrer des "express keys" et c'est vraiement efficace avec Filemaker une fois le reflexe acquis. J'ai meme testé la commande vocale : "(mot magique du genre Dis Siri, mais différent) puis l'instruction a executer par filemaker : mais ca reste un peu lent, plus lent en tout cas que le raccourci clavier. HIstoire de rire, j'envisage de tester un "pedalier usb", comme utilisent les musiciens avec un instrument midi, genre "pedale gauche" pour enregistrer le modele, "pedale droite" pour l'espace de script. Je garde le 2e ecran pour des infos que je consulte moins frequemmment (mails, documentation, instructions, etc..) car cela implique un petit mouvement de tete. Bon finalement, toutes les 30mn, j'ai programmé une notification pour une mini pause, quelques pas, etirements et un verre d'eau. Me voila prete a affronter 2021 en mode "full teletravail" de maniere plus confortable, comme vous j'espere. Bonne année à tous
  7. Bonsoir Vous envisagez manifestement une "chirurgie lourde" (ajouter des organes, modifier la circulation sanguine entre eux) sur un "patient" (une base de données relationnelle sous Filemaker) auquel vous tenez sans doute beaucoup (puisque cette base vous sert, accessoirement, a gagner votre vie en gérant vos clients) Malheureusement pour le "patient" (et sans vous faire offense), tant les notions élémentaires d'anatomie (types d'organes, fonctions et dépendances entre eux), que le maniement des instruments basqiues de chirurgie (bistouri, clamps = relations indexées, dépendances) semblent vous faire cruellement défaut. Et oui, comme la chirurgie, le développement d'applications utilisant une base de données relationnelle est un vrai métier complexe. Pas moins surement, que d'organiser des évènements (même si la fête d'anniversaire que j'ai organisée moi meme pour mon jeune fils était a mes yeux une vraie réussite) Bien sur, le navigateur solitaire du Vendée Globe, perdu dans les quarantièmes rugissants de l'hémisphère sud au milieu de vents violents et de vagues hautes comme un immeuble, et dont la bome aura malencontreusement fracassé le crane et l'arcade sourcillière à la faveur d'un empannage imprévu, va devoir s'improviser chirurgien. Heureusement, vous n'êtes pas dans cette situation désespérée. Mais dabord, le règlement de la course impose qu'il ait suivi avant le départ un minimum de formation (entre autres), à la chirurgie, formation dispensée par des médecins réanimateurs et chirurgiens duement diplomés et expérimentés. Et puis, un médecin est de permanence 24h/24 à la radio pour l'assister à distance dans cette opération délicate. (un petit bonjour à Jean Yves Chauve, bien connu des voileux, médecin désormais à la retraite, qui pendant de longues années à guidé de la voix ces marins apprentis chirurgiens) C'est un peu ce que tente de faire ici Apophis000 (qui semble avoir encore pas mal de cheveux) en vous aidant a distance de son mieux à la chirurgie sur vos données : "Alors donc, après l'avoir clampée de chaque coté, tu sectionnes l'artère aortique dans le plan vertical avec le bistouri puis....." "La quoi ? j'ai coupé un truc là mais j'entends plus le coeur...." "Tu es bien passé par la voie latérale en veillant a ne pas toucher le ventricule gauche ?" "hein, le quoi ? le bistouri c'est le truc qui coupe ou le machin qui pince ?" "non l'autre !" "Mais lequel ? et je comprends pas, je vois plus le foie comme tout a l'heure" Bref, à lire vos échanges malgré la bonne volonté de chacun, on transpire un peu pour la santé du patient, en priant le ciel pour que vous ayez fait de bonnes sauvegardes préalables. Songeons aussi qu'une entaille sur une artériole ne se verra pas tout de suite mais que votre patient (vos données) risque un grave pépin sous quelques jours (oedeme, ou ici mélange de données, le salarié Carlos Gohsn risquant d'apparaitre soudain chez Rolls Royce ou il n'a jamais bossé, même si l'organisation de ses anniversaires semblait assez juteuse) Contrairement à la vraie téle-chirurgie assistée par robot, qui souffre sur de longues distances de la latence des réseaux qui perturbe le retour haptique du bistouri tenu par le chirurgien, nous avons la chance avec Filemaker (avec Remote Desktop, Team Viewer ou autre) de pouvoir prendre la main a distance sur une machine, de partager un écran, et de faire les modifs ensemble en temps réel. Le chirurgien voit alors de ses propres yeux et intervient de ses propres mains sur vos tables, relations, modèles, scripts, sous vos yeux, et en vous expliquant ce qu'il fait. Cette formule de télé assistance par un "chirurgien" professionnel, ne vous coutera pour votre problème que quelques dizaines de minutes-euros, et ce sera nettement plus fiable et sécurisant pour votre outil de travail (votre base de données) , que la meilleure bonne volonté qui tente a distance, de comprendre la gravité de votre problème et de vos intentions avec vos descriptions de douleurs et symptomes et un vocabulaire technique qui n'est pas partagé, et des incomprehensions inévitables. Sans parler du temps passé à ces échanges. Entre le temps de lire et d'ecrire tout cela, de faire des copies d'écran, le problème serait déja réglé proprement. La gratuité d'un forum (et la mode du Do It Yourself popularisée par les émissions de cuisine) trouve ici un exemple de ses limites quand le sujet est complexe et que le niveau technique requis pour intervenir n'est pas maitrisé. Pour ne pas me faire ma propre publicité, One More Thing Fabrice Nordman (mais évidemment d'autres pros également) propose ce service de "Quick Expertise", c'est très adapté à des problèmes "simples mais graves de conséquences" comme la structure d'une base de données. Bonne fêtes de fin d'année, et bonne santé à vous et votre base, et à tous les autres au passage. Bien cordialement
  8. bonsoir Sous OSX, peut etre les experts de Automator/applescript auront une idée. En "full filemaker", je verrais : Une fenetre de type carte, qui memorise la rubrique active, puis ouvre une fenetre de type carte sur un modele dedié. Sur ce modele, des boutons de calculatrice (chiffres, operateurs, etc...) Quand on clique sur les boutons, cela "ecrit" (via script) dans un champ texte qui sera evalué (fonction "evaluation" )quand on clique sur = En refermant la fentre, le resulat est collé dans la rubrique d'origine qui avait appelé la calculatrice. Si on ne veut pas cliquer sur les boutons de la calculatrice, on peut aussi saisir la formule directement au clavier dans la rubrique de type "texte" qui sera evaluée ensuite
  9. Bonjour Ma question s'adresse plutôt à ceux qui développent sur Filemaker à longueur de (longues) journées. Précisons dabord que je suis sur Macbook 15" en OSX 10.14.6 (ecran 1920 x 1200, je suis habitué à lire des petits caracteres avec ce pitch retina de 0,16 environ) Le coté pratique du portable en clientèle a perdu de son sens, tout est maintenant en distanciel et en visio, et manifestement, meme si Covid retourne chez les pangolins ou que le vaccin eloigne miraculeusement l'ennemi, c'est un peu comme les voyages d'affaires aux 4 coins du monde, l'habitude perdue avec le confinement, pas sur que l'on y revienne. J'envisage donc l'achat d'un tres grand ecran très courbé (1000 R) (resolution native 5120x1440) pour disposer d'une grande surface d'affichage (plusieurs fenetres filemaker, inspecteurs, scripts, doc pdf ou navigateur, schemas omnigraffle, etc...) L'ecran du Macbook ne servira plus, capot fermé, il n'y a pas de souci pour que le macbook gere un tel l'affichage. Ce qui m'inquiète, c'est qu'il me semble que le "menu" des différents logiciels ouverts (dont filemaker), s'affichera toujours en haut à gauche de ce tres grand ecran, selon la fenetre en cours, et non pas en haut de chacun des fenetres de chaque logiciel, de sorte que le regard devra toujours aller "loin en haut a gauche" chercher les items de menu de la fenetre qui se trouvera au centre ou a droite de l'ecran. Je crains de perdre ainsi en praticité ce que je gagne en resolution d'ecran Peut être est ce different sous windows ? Y a t il une solution sous OSX ? Plus généralement, quelle configuration d'écrans et d'affichage "confortable" utilisez vous pour developper ?
  10. arch-info

    API Google Maps

    Bonjour Pour la zone France, l'IGN fournit gratuitement (en fait, rien n'est gratuit, mais c'est finance avec nos impots que l'on paie deja de toute facon) des API pour le calcul de distances, de trajets, d'isochrones, de geoloc d'adresses, etc... C'est efficace, assez simple et plutot bien documente : https://geoservices.ign.fr/documentation/geoservices/
  11. Le serveur fms etait en version "essai" vu que je n'avais pas rentré le certificat de licence. Donc cela fonctionne maintenant avec le certificat. Etrange tout de meme, je pensais que la base "Fm_server_Sample" pouvait au moins s'ouvrir en version d'essai...
  12. J'ai oublié de preciser que le fms installé est la derniere version 19
  13. Un serveur tout neuf, sous Windows Server 2019. RAM 8 Go. 200 Go disque SSD Installation de FMS s'est bien passée. Sauf que... aucune base ne s'ouvre au demarrage. Meme pas la base "sample". Quand on tente d'ouvrir une base, s'affiche un rond rouge avec le signe -. Mais rien ne se passe. Le compte admin est bien sur protegee par un mot de passe. La base est dans le dossier databases (classique) Le fichier journal n'indique rien de particulier Quelqu'un aurait une idee ?
  14. Les algos pour calculer cela semblent assez lourds. Comme souvent, le merveilleux plugin MBS va te sauver avec sa fonction : MBS("Math.InsidePolygon"; Point_X ; Point_Y ; Points_Polygone_lct) je ne l'ai pas testé avec un polygine comportant un "trou" au milieu (mais a priori il n'existe pas de communes avec des "trous", seulement des polygones concaves et convexes. Une autre solution, interroger l'api geo gouv gratuite (elle est en get assez facile) qui te renvoie, pour un point gps donné, la commune ou il se trouve
  15. the downlad does not work
×
×
  • Create New...