Aller au contenu

arch-info

Membres
  • Compteur de contenus

    319
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13

arch-info a gagné pour la dernière fois le 4 septembre 2017

arch-info a eu le contenu le plus aimé !

À propos de arch-info

  • Rang
    200

Profil général

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    X

Profil FileMaker

  • FM
    FMP13A + FMS
  • OS
    OSX / Win
  • Certification
    --Non certifié--
  • FBA
    Membre

Visiteurs récents du profil

9 705 visualisations du profil
  1. arch-info

    FILEMAKER et Progiciels SAGE

    Bonjour Le sujet est effectivement fort intéressant. Notamment parce que désormais, toute comme déjà la comptabilité, la facturation doit dans de plus en plus de cas être produite par un logiciel "certifie" fiscalement, garantissant notamment l'impossibilité de "bricoler" les factures a posteriori (comme on peut le faire avec une base Filemaker) Par contre, on a souvent besoin de "préparer" et d'automatiser le contenu de la facture, à partir d'éléments se trouvant dans Filemaker (articles, mentions de devis, temps passés, infos techniques, parcs de machines, etc...). As tu trouvé dans Sage i7 une API qui permette d'ordonner à Sage depuis Filemaker : crée moi une facture pour le client machin, avec telles et telles lignes en telle quantité a tel prix, imprimes cette facture en pdf à tel emplacement. Ainsi Filemaker peut ensuite récupérer le PDF de la facture, considérer les temps ou le devis/BL comme "facture", et éventuellement envoyer automatiquement la facture par mail au destinataire (dont l'adresse est stockée dans Filemaker) Ou bien dois tu passer par une procédure d'export depuis Filemaker et d'import dans de la facture dans Sage ? Ou as tu utilisé un accès ODBC ou directement SQL ?
  2. arch-info

    Hébergement base cryptée

    Merci beaucoup Florian de tes éclairages qui m'ont bien dépanné. Le pop up est effectivement re-apparu après un redémarrage du serveur.
  3. arch-info

    Hébergement base cryptée

    Bonjour Soit une base Filemaker (portant le nom poétique de 0870), cryptée avec une clé via Filemaker Advanced (outil développer). Une fois crypté, le fichier demande (et c'est logique) la clé de cryptage a chaque ouverture, avant meme l'authentification habituelle par login+mot de passe. Le fichier étant déclaré "partageable en réseau", il est uploads sur FileMaker Server. Mais Filemaker Server ne parvient pas a l'ouvrir (et c'est logique puisqu'il ne connait pas la clé de cryptage. Via la console Admin server, dans la liste des bases hébergées, on voit bien la base comme fermée. Si on clique dessus et qu'on demande une ouverture individuelle de cette base (comme le spécifier la notice de fm serveur), le statut apparait brièvement "ouverture en cours", puis "fermée", sans que soit demandée la clé de dé-cryptage. Rien, pas de message, pas de pop-up (j'ai bien activé l'autorisation ses pop-up dans le navigateur) Dans le journal des evenemenrs, il apparait bien une tentative d'ouverture de la base avec un message : 2018-02-26 14:33:12.695 +0100 Information 737 OVH FRANSYLVA Database "0870" being opened by "Admin_v16"... 2018-02-26 14:33:14.367 +0100 Error 939 OVH FRANSYLVA SECURITY: Database "0870" could not be opened: incorrect encryption password. "incorrect encryption password", et pour cause, il ne le demande pas... 1) Quelqu'un sait il comment "forcer" la demande de la clé de décryptage a l'ouverture de la base via l'admin console ? 2° Par ailleurs, il semble, d'après la doc, que Filemaker serveur peut ensuite "stocker" cette clé, pour ne plus la redemander ensuite à chaque redémarrage du serveur (ca arrive avec les VPS) Mais du coup, si la clé est stockée, a quoi sert ce type de sécurité si la clé existe sur le serveur ? Certains d'entre vous utilisent ils cette mesure de "cryptage du fichier physique de la base Filemaker" dans le cadre de la sécurité améliorée pour le RGPD ?
  4. arch-info

    Hébergement base cryptée

    Bonjour Soit une base Filemaker (portant le nom poétique de 0870), cryptée avec une clé via Filemaker Advanced (outil développer). Une fois crypté, le fichier demande (et c'est logique) la clé de cryptage a chaque ouverture, avant meme l'authentification habituelle par login+mot de passe. Le fichier étant déclaré "partageable en réseau", il est uploads sur FileMaker Server. Mais Filemaker Server ne parvient pas a l'ouvrir (et c'est logique puisqu'il ne connait pas la clé de cryptage. Via la console Admin server, dans la liste des bases hébergées, on voit bien la base comme fermée. Si on clique dessus et qu'on demande une ouverture individuelle de cette base (comme le spécifier la notice de fm serveur), le statut apparait brièvement "ouverture en cours", puis "fermée", sans que soit demandée la clé de dé-cryptage. Rien, pas de message, pas de pop-up (j'ai bien activé l'autorisation ses pop-up dans le navigateur) Dans le journal des evenemenrs, il apparait bien une tentative d'ouverture de la base avec un message : 2018-02-26 14:33:12.695 +0100 Information 737 OVH FRANSYLVA Database "0870" being opened by "Admin_v16"... 2018-02-26 14:33:14.367 +0100 Error 939 OVH FRANSYLVA SECURITY: Database "0870" could not be opened: incorrect encryption password. "incorrect encryption password", et pour cause, il ne le demande pas... 1) Quelqu'un sait il comment "forcer" la demande de la clé de décryptage a l'ouverture de la base via l'admin console ? 2° Par ailleurs, il semble, d'après la doc, que Filemaker serveur peut ensuite "stocker" cette clé, pour ne plus la redemander ensuite à chaque redémarrage du serveur (ca arrive avec les VPS) Mais du coup, si la clé est stockée, a quoi sert ce type de sécurité si la clé existe sur le serveur ? Certains d'entre vous utilisent ils cette mesure de "cryptage du fichier physique de la base Filemaker" dans le cadre de la sécurité améliorée pour le RGPD ?
  5. arch-info

    Importer .csv de 10 millions de lignes - bug ?

    Pour tester, j'ai mois aussi téléchargé ce fichier : même problème a l'import que celui rencontré par benka : arrêt à 127 mille et des poussieres Quelle manip exacte as tu faite Philippe ? De plus, lors de l'import, Filemaker detecte le fichier comme un cdv et se mélange les pinceaux de sorte qu'il place tout dans un seul et même enregistrement et dans une même rubrique.
  6. arch-info

    Script Numéro De Téléphone Et Sms

    Bonjour Je crois que la sécurité de IOS fait qu'il n'est pas possible a une application tierce (Filemaker Go en l'occurrence) d'envoyer des SMS directement. Cela ne fonctionne pas. Il faut alors utiliser un service payant d'envoi de SMS, lesquels, nombreux, disposent en general d'API assez simples (url ou envoi de mail pour déclencher l'envoi du SMS) Le coté "sympa" du smartphone c'est que les SMS sont "gratuits" (inclus dans l'abonnement) Par contre ce n'est pas "illimité" contrairement au discours (des operateurs) et aux croyances (des usagers) Le "fair use" est en general limité à 100 ou 250 destinataires différents par mois. Donc vous pouvez envoyer 200 sms par jour à votre chérie, mais vous ne pouvez pas envoyer 1 sms à vos 200 maitresses. Ce n'est pas une question de morale, mais de pur commerce : les opérateurs vendent l'envoi de sms, si on pouvait l'automatiser depuis un smartphone, plus personne ne paierait l'envoi de SMS (qui actuellement, en gros depuis une plateforme coute je crois de l'odre de 4 à 10 centimes selon les volumes)
  7. arch-info

    Fusion d'enregistrements, quel langage ?

    Allez Fabrice , non d'un chien, au boulot ! Puisqu'on te dit que c'est pas si compliqué ! Toujours impressionnant la maitrise de Clement sur des langages qui paraissent bien complexes à l'utilisateur de Filemaker. Par curiosité, j'ai jeté un coup d'oeil à "R pour les nuls", cela a vite calmé mes vélites de comprendre quelque chose à tout cela. Sinon, si tes données ne sont pas trop confidentielles, on pourrait mettre en place un système de "traitement distribué" sur nos machines en Filemaker et te traiter une partie de tes données, vu le nombre de fois ou tes éclairages nous on fait gagner du temps, ce serait un plaisir de pouvoir pour une fois t'aider en retour.
  8. arch-info

    Fusion d'enregistrements, quel langage ?

    Bonjour Est ce que l'importation d'enregistrements n'est pas plus rapide que la creation d'enreg 1 par 1 via un script ? L'idée serait de générer via scripts des blocs de quelques dizaines de milliers d''enregistrements dans une variable avec des separeteurs CSV, d'exporter cela dans un fichier texte, puis d'importer le fichier texte. 70 millions d'enregs, ca doit faire une base d'une sacrée taille !
  9. Version 1.0.0

    123 téléchargements

    Retrouvez ici les fichiers de démo de la FM Conférence 2017 à Rouen, "SES04 - Excel au doigt et à l'œil..._ F. Giovon" En vidéo : https://www.youtube.com/playlist?list=PLp27W7G5VtbKft6-HWyrj4zH1Zx6yHHId
  10. arch-info

    Double login

    Autre solution : dabord masquer toutes les bases puis créer une base "accueil". (la seule "visible") Via une table de tes "utilisateurs" liée à une table de tes "applications", tu leur proposes une table externe contenant uniquement les applications auxquelles ils ont besoin d'accéder (tu peux éviter un double login en leur demandant de cliquer leur nom prénom dans la liste des utilisateurs, a ce niveau, pas besoin de contrôle d'accès). Cette solution te permet en outre de pouvoir tracer qui utilise quoi, quand, de gérer des messages de maintenant (telle application actuellement bloquée car en cours de développement ou maintenance), d'informer les utilisateurs (maintenance prévue, nouvelles procédures, améliorations apportées sur une application, questionnaire satisfaction, boite a idées de suggestions d'amélioration, etc...)
  11. arch-info

    BUG FMPA V16?

    J'ai aussi ce bug fréquemment. Version 16.0.2, OSX 10.12.5
  12. arch-info

    La 16 !

    Une surprise ? Qy'y a t il de surprenant dans tout cela ? Je partage ton ressenti, mais force est d'admettre qu'aujourd'hui le modele économique de beaucoup de secteurs d'activité à complètement changé. Terminée l'epoque "j'achète quelque chose, j'y mets le prix pour avoir de la qualité, et je suis tranquille dans son usage pour un paquet d'années" La logique moderne du profit à court terme exige que le client paie régulièrement pour nourrir le système. On te démontrera qu'il est plus avantageux pour toi de payer une somme "modique" tous les mois plutôt qu'investir une bonne fois pour toutes. D'ou le développement des formules d'abonnement et de location. De toute façon, la course a la technologie, les mises a jour de sécurité, les modes, etc... font que ton achat initial serait très vite obsolète. Financierement, cela tombe bien, de toute façon le client n'a en général plus de quoi investir initialement, n'ayant plus aucune épargne mais une montagne de dettes. De plus, la démarche d'investissement initial suppose une période préalable d'epargne, et donc de "frustration" puisque pendant le temps d'épargne on ne dispose pas du produit ou du service. Le "désir" et les "besoins" ne sauraient plus attendre. Corrolaire, il ne faut pas que l'entreprise se plaigne de l'infidélité de ses clients. Quand on a investi une somme importante au départ, on est plus "engagé" dans la durée à rester fidèle au produit. Avec l'abonnement, c'est la "liberté", et le client sera d'autant plus infidèle, sensible aux nouveautés et offres concurrentes. D'ou la multiplication des frais de marketing et de commercialisation, que l'on retrouvera incorporés dans le prix du produit. Aujourd'hui, quand tu "achètes" un produit, ll faut intellectuellement et psychologiquement considérer que tu acquiers certes la "propriété" juridique de l'objet (cas de la tablette mais pas du logiciel évidemment), mais en pratique une "possibilité d'usage pour un temps donné", assez court, celui de la garantie ou de l'obsolescence technologique. Selon les secteurs d'activité c'est 1 an (garantie de base), 3 à 5 ans (électroménager à condition de payer un "sur-prix" d'extension de garantie, fraction non négligeable du prix d'achat, 10 ans dans le batiment au maximum) Certaines marques, de plus en plus rares, annoncent encore une "garantie a vie", mais en lisant les conditions en petit caractères, on comprend vite que les clauses d'exercice de cette garantie en limitent concrètement la portée pratique effective. Dans le domaine informatique, la passoire de sécurité originelle (le système n'est pas conçu a l'origine pour être "sur" mais pour "offrir" le maximum de fonctionnalités), est le prétexte désormais indiscutable à une obsolescence technologique de plus en plus rapide. Les "patchs" de securité se succèdent à un rythme de plus en plus effréné. Donc quand tu as acheté la "Rolls" des tablettes (ton iPad, le prix est "rolls" cela va de soi) il y a 3 ans, il fallait considérer que tu achetais environ "3 ans d'utilisation de la rolls des tablettes". Le "contrat" a été respecté. Désormais, si tu veux continuer a utiliser ta rolls dans l'environnement d'usage actuel (Fm Go v16), tu dois te "réabonner" pour 3 ans environ en repayant le prix d'une nouvelle" rolls tablette". Sinon, tu peux toujours continuer à "rouler" en v15 pendant encore un certain nombre d'années à priori, mais ce sera de moins en moins pratique et sécurisé. Désormais, un achat informatique s'amortit en gros sur 3 ans, pas plus. Il "suffit "de le prévoir dans son budget. Et si on a pas le budget, il faudra apprendre a se passer du "service". Le meilleur n'est pas dans l'informatique mais dans le bâtiment. De l'aveu même du plombier et de l'ingénieur qui le fabrique, le chauffe eau que je viens de changer a unes "espérance de vie réaliste" de 7 ans. Le précédent avait durée 49 ans. Désormais, il faut "budgéter" un chauffe eau à 1000 euros (pose incluse) tous les 7 ans. Ou apprendre à apprécier l'eau froide. Vive le progrès en marche. Bientôt 10 Milliards d'utilisateurs heureux mettront a la déchetterie tous les 3 ans leur iPad. Ainsi que tous les autres objets d'usage courant... On me dit dans l'oreillette que cela pourrait poser de vrais problèmes... plus ennuyeux que des soucis de mise à jour. Ah bon ?
  13. Ce problème est vraiment bloquant. Leslie, as tu reçu de FileMaker le detail des modifications à effectuer ?
  14. arch-info

    rendre un pdf saisissable

    Dans le dossier obtenu lors du téléchargement du plugin MBS : Examples/DynaPDF/Create Forme.fmp12 Dans le principe le script initialize la librairie DynaPDF, charge en mémoire un "futur PDF", auquel on ajoute des "champs" de saisie et leur formatage (position, police, contenu, couleurs, etc...) avec des instructions du plugin, en fin on "genere" dans la memoire du plugin le fichier PDF contenant les champs de saisie (donc un "formulaire"), puis on le place dans une rubrique conteneur. Tu peux ensuite envoyer le PDF. Au retour, une fois rempli par le destinataire, le plugin permet de "lire" le contenu des "champs de saisie" (que tu auras nommés lors de la generation du formulaire) et ainsi récupérer dans ta table Filemaker les reponses saisies dans le formulaire PDF. L'exemple fonctionne, sauf qu'il ajoute un filigrane de demo aux fichiers PDF obtenus, mais sinon c'est tout a fait fonctionnel Je l'utilise pour envoyer automatiquement par mail (avec plugin Mailit) des centaines de formulaires PDF complètement personnalisés (nom du destinataire, questions variant selon le destinataire) pour une enquête de satisfaction, FileMaker recoit automatiquement les mails (relève de boite mail avec le plugin mailit), puis extrait les reponses des PDF en PJ et calcule les stats, cela fonctionne nickel (avec un système de relance automatique vers les destinataires qui n'ont pas repondu). Pour identifier "qui" répond, on peut utiliser soit l'adresse mail du répondant (mais mieux un UUID que l'on cache dans le formulaire PDF, le rendant ainsi unique) pour, au retour "affecter" la reponse au destinataire de l'enquête.
  15. arch-info

    rendre un pdf saisissable

    Concernant le plugin MBS. Quand on le telecharge, il est fourni avec de nombreux exemples d'applications Filemaker. Certains concernant la gestion des PDF et de DynaPDF (la librairie) montrent très clairement comment générer un "formulaire" PDF
×