Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/26/09 in Blog Entries

  1. Cet article FileMaker 19 : entrée dans un nouveau monde est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    6 points
  2. fabriceN

    Présentation de FileMaker 17

    La nouvelle version de FileMaker vient de sortir, avec son lot de nouveautés, son nouveau modèle de licences, et de bonnes pistes pour entrevoir la direction prise par la plateforme. Venez découvrir ces nouveautés autour d’un verre le 18 juin 2018 à 17:00, avenue de la Couronne 382, 1050 Bruxelles. Merci de vous inscrire ci-dessous. […] Cet article Présentation de FileMaker 17 est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    4 points
  3. Pour le retour du billet dominical je vais revenir aux fondamentaux : la recherche ! Toute personne utilisant une base de données a le besoin d'effectuer des recherches au sein de ses données, sinon quel serait l'intérêt d'une base de données ?! On l'oublie trop souvent, mais la maîtrise du moteur de recherche d'un Système de Gestion de Bases de Données est primordiale ! Je vous propose donc aujourd'hui de revoir nos classiques pour celles et ceux de la vielle génération comme moi qui gravitons dans le monde FileMakerien depuis plus de 20 ans et pour les «petits» nouveaux qui découvrent ce logiciel fantastique ! La recherche Il y a des recherches simples, des moins simples et des complexes ! Il y a même des recherches qui s'effectuent sans passer par le mode recherche. Mais justement, comment s'effectue une recherche classique dans une base de données FileMaker ? Des quatre modes de FileMaker, il y a celui concernant la recherche : Par la barre de menu Affichage > Mode Recherche ; Par les raccourcis clavier : Sur Mac OS X : cmd + F ; Sur Windows : ctrl + F Le principe d'une recherche classique suit trois étapes : On se met en mode recherche ; On saisit le critère de recherche ; On exécute la recherche. Ce principe s'applique aussi lors de l'automatisation d'une recherche par script. J'oublie de préciser que l'on doit se placer à l'endroit où peuvent se trouver les données recherchées, on doit donc se mettre sur le modèle adéquate. Lorsque l'on effectue une recherche, FileMaker ne s'amuse pas à passer en revue les enregistrements un à un (joli pléonasme !) pour isoler ceux qui répondent aux critères de recherche. Cela serait très long. FileMaker, comme tout SGBD, utilise l'index pour effectuer des recherches. Il faut donc connaître les règles de l'indexation de FileMaker pour comprendre et savoir effectuer des recherche au sein de sa base de données. Si vous vous êtes amusés à regarder les options de vos rubriques, il y en a une qui concerne la langue d'indexation. Par défaut FileMaker utilise la langue du système d'exploitation, ou des préférences, pour ma part c'est le français qui est utilisé. Voici donc les règles de l'indexation française utilisées par FileMaker Pro : Pas de distinction entre les lettres majuscules et les lettres minuscules : a=A ; Pas de distinction entre les lettres accentuées et les lettres non accentuées : e=é=è=ê=ë, a=à, c=ç, etc. ; Conséquences des deux premières règles : e=E=é=É=è=È=ê=Ê=ë=Ë, a=A=à=À, c=C=ç=Ç FileMaker connaît les lettres ligaturées : ae=æ, oe=œ, ss=ß ; attention FileMaker ne reconnaît pas l'esperluette comme la ligature du e et du t : et≠& L'apostrophe et le trait d'union sont considérés comme des séparateurs de mots, pour le trait d'union uniquement depuis FileMaker 7. Par défaut, FileMaker indexe les rubriques utilisées : Lors d'une recherche ; Lors d'un tri ; Comme clef de liaison d'un lien relationnel. Le type de la rubrique influe sur la recherche, le tri et les relations. Recherche simple Texte C'est le type de recherche le plus utilisé, mais encore faut-il connaître quelques astuces. Pour retrouver le nom d'un personne, il suffit de saisir le nom recherché dans la rubrique nom est c'est tout. Mais si nous souhaitons rechercher tous les enregistrements dont la rubrique téléphone est vide ? Il y a quelques opérateurs mis à notre disposition : = : le signe égale placé d'une rubrique en mode recherche permet de retrouver tous les enregistrement dont la rubrique est vide ; * : le signe étoile (ou astérisque) utilisé seul dans une rubrique en mode recherche permet de retrouver tous les enregistrements dont la rubrique n'est pas vide ; alors qu'utilisé avec d'autres caractères il remplace zéro, un ou plusieurs caractères : *ER : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient un mot se terminant par ER ; *ER* : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient un mot débutant, contenant ou se terminant par ER ; ER* : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient un mot débutant par ER ; ER : idem que précédemment, recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient un mot débutant par ER. @ : remplace un caractère et fixe le nombre de caractère d'un mot recherché : M@R : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient un mot de trois lettres débutant par M et se terminant par R. Si vous souhaitez recherche une adresse électronique, vous devez mettre votre critère entre guillemets : "david@lesterius.com" par exemple, ou saisir l'opérateur d'échappement (terme informatique) par exemple david\@lesterius.com. Pour effectuer une recherche par mots clefs, il suffit de saisir les mots clefs, ou leur début, séparés par des espaces ; Pour rechercher strictement un texte, on le précède d'un double signe égale : ==M : recherche tous les enregistrements dont la rubrique texte contient strictement la lettre M (ne tient pas compte de la casse). Cela ne retrouvera pas les enregistrements dont la rubrique contient par exemple "M.", "M ", "Mr", etc. Pour rechercher un texte accentué sans tenir compte de la casse, on utilise les guillemets : "légitime" : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient le mot légitime mais ne retrouvera pas le mot légitimé ; "légitimé" : recherche tous les enregistrements dont la rubrique contient le mot légitimé mais ne retrouvera pas le mot légitime. Pour rechercher un opérateur FileMaker Pro en tant que caractère : \@ : recherche le caractère @ ; Nombre Pour les nombres nous avons pouvons effectuer les recherches suivantes : 100 : recherche tous les enregistrements dont la rubrique nombre contient le nombre 100 ; Pour rechercher un nombre supérieur ou égale à 100 : 100… : utilise l'opérateur intervalle ; ≥100 : utilise l'opérateur supérieur ou égale à. Pour rechercher un nombre inférieur ou égale à 100 : …100 : utilise l'opérateur intervalle ; ≤100 : utilise l'opérateur inférieur ou égale à. Pour rechercher un nombre compris entre 100 et 199, bornes comprises : ≥100 ≤199 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 100…199 : plus simple, utilise l'opérateur intervalle ; 1## : plus concis encore, utilise l'opérateur # qui remplace un chiffre inconnu, l'équivalent du @ pour le texte. Pour recherche un nombre supérieur ou inférieur strictement à 100 : <100 : utilise l'opérateur inférieur à ; >100 : utilise l'opérateur supérieur à. Autre critère de recherche : 1#3# : recherche tous les enregistrements dont la rubrique nombre contenant un nombre de quatre chiffres ayant 1 millier et 3 dizaines quelque soit la centaine et l'unité. Date Pour les dates nous pouvons effectuer les recherches suivantes, avec un système paramétré avec les date à la française : Pour rechercher tous les enregistrements dont la date est le 1er mai 2016 : 1/5/2016 : on saisit simplement la date ; Pour la recherche de la date du jour : // : on utilise l'opérateur date du jour. Pour rechercher tous les enregistrements dont la date est comprise entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016, bornes comprises : ≥1/1/2016 ≤31/12/2016 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 1/1/2016…31/12/2016 : plus simple, utilise l'opérateur intervalle ; */*/2016 : utilise l'opérateur * ; 2016 : encore plus concis, on saisit simplement l'année recherchée. Pour rechercher tous les enregistrements dont la date est comprise entre 1er mai 2016 et le 31 mai 2016, bornes comprises : ≥1/5/2016 ≤31/5/2016 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 1/5/2016…31/5/2016 : plus simple, utilise l'opérateur intervalle ; */5/2016 : utilise l'opérateur * ; 5/2016 : plus simple encore, on saisit uniquement le mois et l'année ; 5 : encore plus concis, on saisit uniquement le mois, FileMaker Pro recherche alors tous les enregistrements dont la date correspond au moi de mai de l'année en cours. Voici d'autres critères de recherche : 15/*/* : recherche tous les enregistrements dont la rubrique date contient une date tombant le quinze de chaque mois, de chaque année ; vendredi : recherche tous les enregistrements dont la rubrique date contient une date tombant un vendredi ; ven. : plus concis que précédemment, on saisit seulement les trois premières lettres du nom du jour recherché terminé par un point ; {lundi…vendredi}/*/2016 : recherche toutes les dates tombant en semaine pour l'année 2016 ; {15…31}/{1…6}/2016 : recherche toutes les dates tombant en deuxième quinzaine pour le premier semestre 2016 ; Heure Pour les heures nous pouvons effectuer les recherches suivantes, avec un système paramètre avec les heures à la française : Pour rechercher tous les enregistrements dont l'heure est 10 heures 30 minutes : 10:30 Pour rechercher tous les enregistrements dont l'heure est comprise entre 10 heures 30 minutes et 15 heures 25 minutes, bornes comprises : ≥10:30 ≤15:25 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 10:30…15:25 : utilise l'opérateur intervalle. Pour rechercher tous les enregistrements dont l'heure est comprise entre 0 heure et 11 heures 59 minutes 59 secondes : ≥0 ≤11:59:59 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 0…11:59:59 : utilise l'opérateur intervalle ; …11:59:59 : utilise l'opérateur intervalle ; ≤11:59:59 : utilise l'opérateur inférieur ou égale à ; <12 : utilise l'opérateur inférieur à ; AM : utilise le latin antemeridiem. Pour rechercher tous les enregistrements dont l'heure est comprise entre midi et minuit : ≥12 ≤23:59:59 : utilise les opérateurs supérieur ou égale à et inférieur ou égale à et les deux critères sont séparés par l'espace ; 12…23:59:59 : utilise l'opérateur intervalle ; 12… : utilise l'opérateur intervalle ; ≥12 : utilise l'opérateur supérieur ou égale à ; >11:59:59 : utilise l'opérateur supérieur à ; PM : utilise le latin post meridiem. Voici d'autres critères de recherche : 20:*:* : recherche tous les enregistrements dont la rubrique heure correspond à 20 heures ; 20 : recherche tous les enregistrements dont la rubriques heure correspond à 20 heures ; *:20:* : recherche tous les enregistrements dont la rubrique heure contient une heure ayant 20 comme minutes ; {8…11}:{30…59} : recherche tous les enregistrements dont la rubrique heure contient une heure comprise entre 8 et 11 heures et les minutes comprises entre 30 et 59. Horodatage Pour les horodatées utiliser les critères vus précédemment pour les dates et les heures. Conteneur C'est encore plus simple pour les conteneurs : on ne peut pas effectuer de recherche dans ce type de rubrique. C'est tout pour aujourd'hui ! Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, si ce retour aux fondamentaux vous plaît, je continuerai la semaine prochaine avec les recherches un peu plus compliquées mélangeant les opérateurs booléens ET, OU et NON…
    4 points
  4. Le prix Claris Excellence Award de l’Innovation est attribué à fmcloud.fm ! C’est un grand honneur et un grand plaisir pour nous d’annoncer que 1-more-thing s’est vu décerner aujourd’hui le prix le plus disputé par les membres de la communauté mondiale d’experts FileMaker : le Claris Excellence Award for Innovation. En effet, notre service d’hébergement FileMaker révolutionnaire, fmcloud.fm et ses années lumière d’avance sur les services classiques ont été distingués par le jury. Depuis deux ans, fmcloud.fm révolutionne les usages en permettant aux entreprises de toutes tailles de bénéficier d’un véritable cloud pour déployer la plateforme low code FileMaker, et de gagner en performance, en sérénité et en coût Un VRAI cloud sur Linux/Docker Nous avons investi massivement pour permettre à FileMaker Server de tourner sur une architecture Linux/Docker, avec une « architecture as code » offrant une souplesse extraordinaire. Nous sommes capables de déployer ou mettre à jour, des milliers de serveurs à travers le monde en quelques secondes, et nos clients ont à disposition des monstres de puissance pour un prix souvent inférieur au simple coût de possession d’un serveur local. Mais nos efforts ne s’arrêtent pas là. C’est un bonheur de voir les optimisations apportées par Claris à chaque version, et elles nous permettent aussi d’optimiser à notre tour pour proposer des solutions toujours plus performantes et rentables. Nous tenons à remercier chaleureusement Claris pour cette récompense, mais aussi, bien sûr, les dizaines de consultants du monde entier qui font confiance à notre service d’hébergement FileMaker pour les applications de leurs clients et leur propre environnement de développement, et qui contribuent à la réputation de ce service de premier ordre. Un grand merci également à Nick Lightbody et Christian Schmitz (MonkeyBread Software, MBS) pour […] >>> Lire la suite… <<<
    3 points
  5. Nous sommes ravis d’annoncer que nous avons été présentés dans le magazine Best Startup EU comme l’une des meilleures entreprises d’intégration de données en Belgique. Grâce à notre expertise dans la conception d’applications Low-Code et l’intégration/orchestration, 1-more-thing a été sélectionnée en raison de ses performances exceptionnelles dans la catégorie Innovation, parmi les catégories suivantes : […] Cet article Best Startup EU nomme 1-more-thing parmi les meilleures startups d’intégration de données en Belgique. est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    3 points
  6. Nous avons le plaisir de vous présenter le premier bijou technique de @Lucie Guilbert, en tant que développeuse Web et FileMaker chez ParJupiter. Les bijoux techniques de Lucie seront naturellement appelés les «Diamants de Lucie» ! 💎 🎵 Et il y en aura d'autres… Ce tout premier diamant vient combler un manque historique de #FileMaker : il apporte la possibilité de consulter les données dans un tableau facile à trier, à filtrer, bien présentable, avec une pagination et un compteur de ligne en bas, etc. En prime : un tableau qui s'intègre parfaitement dans n'importe quelle interface visuelle ! Bref, un tableau de données (DataTable) qui interagit avec les données de la base FileMaker, et encore plus fluide et agréable qu'un tableur Excel… Voilà qui est possible grâce à FileMaker 19 et à l'immense créativité de Lucie. 👏 N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. Un bon point 🏆 accordé à toute personne qui saura reconnaître les 3 coups… Boum-boum-boum 🥁 Including English and French subtitles Voir toutes nos vidéos : https://www.parjupiter.com/nos-videos/#diamant-1
    3 points
  7. Grande nouvelle pour nous, IU-DATA intègre le Marketplace de Claris afin de proposer de manière régulière différents add-ons ou produits permettant d'ajouter des fonctionnalités aussi uniques qu'intéressantes à vos solutions FileMaker. Un moyen pour moi de vraiment m'amuser en recherche et développement je dois le dire ! C'était aussi l'occasion pour nous de refondre totalement notre site Internet afin d'y proposer de nouveaux services. D'un côté nous partagerons avec vous des articles autour de nos développements et nos trouvailles. Et de l'autre nos produits et différents add-ons que vous pourrez découvrir au travers de nos documentations ou de nos vidéos de présentation... N'hésitez pas à venir y faire un tour et découvrir qui nous sommes, c'est par ici ! A bientôt, Julien IU-DATA
    3 points
  8. Premier épisode de la mini série consacrée au tri dans FileMaker. Trier peut signifier regrouper les choses d’une même nature. Dans cette démonstration, nous verrons comment procéder à des regroupements de données au moyen de tris, dans nos interfaces ou lors d’exportations d’enregistrements. En exploitant les possibilités de regroupement par sous-récapitulatifs, l’utilisateur manipule les données […] Attention - cet article devrait plaire à @Marc Boucher Cet article Et j’ai trié,…trié… (couplet 1) est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    3 points
  9. FileMaker 16 pour les développeurs – un réel besoin de se former 27 juin 2017 – Paris Réserver La sortie de FileMaker 16 en mai est très particulière. Alors que de version en version il suffit en général au développeur de parcourir la liste des nouveautés pour les comprendre, et quelques billets de blog pour […] Cet article Événement FileMaker 16 : formation pour développeurs est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    3 points
  10. FileMaker 16 est une immense étape pour notre plateforme favorite. Au point qu’il nous est difficile de résumer toutes les nouveautés dans une ou deux vidéo de présentation —même en nous cantonnant aux évolutions majeures. Aussi, nous avons décidé de publier dans les semaines à venir plusieurs vidéo plus spécifiques et approfondissant un sujet en particulier, toujours sous un angle un peu plus technique que ce que vous pouvez trouver par ailleurs sur le web. Voici la première d’entre elles : les fenêtres carte. N’hésitez pas à laisser des commentaires ci-dessous, et à nous donner votre ordre de priorité pour les sujets à traiter dans les prochaines vidéos ! Cet article FileMaker 16 – les fenêtres carte est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    3 points
  11. The post Par Jupiter – “Fan of FM Cloud!” appeared first on fmcloud.fm. Afficher la totalité du billet
    2 points
  12. Moment privilégié J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer (virtuellement) hier (12 mai 2022) deux collaborateurs francophones de Claris, qui m’ont accordé pendant plus d’une heure une interview passionnante. J’imagine que beaucoup d’entre vous ont déjà deviné que je parle de Marie Normand, responsable des partenaires Claris sur la région « EMEIA » et Douglas Wallis, responsable […]Afficher la totalité du billet
    2 points
  13. Les petits plus de FileMaker Go Savez-vous que vous pouvez faire lire un code-barre à FileMaker directement ? Ou encore obtenir une signature manuelle dans une rubrique conteneur directement ? Connaissez-vous les formules de calculs qui ne fonctionnent qu’avec FileMaker Go ? Et que même dans les scripts, on peut trouver quelques pépites réservées à […]Afficher la totalité du billet
    2 points
  14. FM-HAM L’atelier de janvier a porté sur une technique passionnante mise au point par Charles Delfs et nommée FM-HAM, ce qui signifie Headless Authorization Module for FileMaker (publiée sur GitHub). Il s’agit d’une gestion très fine et flexible des autorisations, c’est-à-dire de ce que l’utilisateur est autorisé à faire (à ne pas confondre avec l’authentification […]Afficher la totalité du billet
    2 points
  15. Beezwax Recognized for Advocacy Excellence, Sharing Expertise and Passion with Customers and Developers In the Claris Community CUPERTINO, Calif. – Dec. 15, 2021 – Claris International Inc., an Apple company, named Beezwax Datatools Inc. as winner of the Advocacy Excellence Award as part of the Claris Excellence Awards for 2021, which honor Claris Partners and […]Afficher la totalité du billet
    2 points
  16. Chères consœurs, confrères, Je vous partage cette petite astuce de formation, que j'utilise avec succès depuis 7 ans : le souvenir de la gentille dame de la bibliothèque, qui cherchait des informations dans ses armoires métalliques… Non, ceci ne nous rajeunit pas ! 😁 Réjouissons-nous cependant d'avoir connu cette époque, car elle nous aide, et elle aide beaucoup de personnes à saisir le principe de base des bases de données relationnelles, et donc de FileMaker. Lien LinkedIn Lien YouTube Si d'autres veulent partager leurs petits trucs de formateurs, n'hésitez pas à nous en faire part ! Bonne journée avec le soleil ! ☀️ Jérémie
    2 points
  17. Aujourd’hui, c’est graphe des liens… Je vais vous montrer que ce graphe des liens reflète vos décisions (ou choix) dans les options de rubrique. Prenons les cas d’une gestion de facturation. Nous avons, pour ce type de gestion, au moins quatre tables : CLIENTS, FACTURES, LIGNES et PRODUITS. Après une longue, très longue, analyse, nous avons le schéma relationnel suivant : J’ai utilisé le code couleur suivant : Rouge pour les clefs primaires, rubriques ne contenant que des valeurs uniques dans une table, permettant d’identifier sûrement un enregistrement. Vert pour les clefs étrangères, rubriques servant à « attacher » un ou plusieurs enregistrements à un enregistrement d’une autre table. Nous remarquons que le lien entre les tables CLIENTS et FACTURES est de type 1 vers N, ou N vers 1 suivant qu’on démarre de la table FACTURES. Sur le schéma relationnel, nous le symbolisons par : Et nous retrouvons ce type de lien sur l’ensemble de notre schéma relationnel. Une fois le schéma relationnel établi sur le papier, nous pouvons passer à la réalisation sous FileMaker Pro. Je vous passe les détails pour la réalisation du fichier, des tables, des rubriques et du graphe des liens. Là, vous devriez remarquer que je parle de « graphe des liens » et non plus de « schéma relationnel ». Regarder la figure suivante : C’est le graphe réalisé avec FileMaker Pro, regardons d’un peu plus près le lien entre les occurrences de tables CLIENTS et FACTURES : Si vous regardez bien, vous remarquerez que FileMaker schématise le lien avec une représentation de lien de type N vers N : Pourquoi diable FileMaker Pro nous représente un lien de type N vers N alors que nous avons normalement une relation entre CLIENTS et FACTURES de type 1 vers N ? De plus, nous avons aucun moyen sur le graphe des liens de définir le type de lien. En fait, ce n’est pas sur le graphe des lien que nous pouvons définir le type de lien. Car le graphe des liens de FileMaker Pro reflète les options appliquées aux rubriques. Occupons-nous de la table CLIENTS. La rubrique N° client est, sur notre schéma relationnel, une clef primaire, à savoir qu’elle doit contenir une valeur unique. Nous pouvons alors définir une option de contrôle sur cette rubrique de type Unique : Fichier > Gérer > Base de données… ; Onglet Rubriques ; Table CLIENTS ; Sélection de la rubrique N° client, puis bouton Options… ; Onglet Contrôle ; Option Unique ; Validation. Si maintenant, nous allons voir le graphe des liens, nous nous apercevons que le type de lien schématisé par FileMaker Pro à changé : Nous avons bien maintenant un lien de type 1 vers N et non plus un lien de type N vers N. Si maintenant nous aurions choisi une option d’entrée automatique de type numéro de série au lieu d’une option de contrôle de type unique pour la rubrique N° client, FileMaker Pro aurait schématisé le lien de type 1 vers N. Nous voyons donc que FileMaker Pro change le type de lien dans le graphe des liens pour tenir compte, ou pour refléter, les options apportées aux rubriques. C’est donc un moyen simple pour savoir si on n’a pas oublié une option sur une rubrique. Il reste encore une autre schématisation. Imaginons que nous souhaitons avoir la liste des factures pour une année donnée pour chaque client. Nous ajoutons alors une rubrique Année, de type nombre, dans la table FACTURES, pourquoi pas de type calcul, avec un résultat de type nombre et avec la formule ANNEE( Date ). Ajoutons maintenant une rubrique Année dans la table CLIENTS, de type nombre, mais avec l’option Globale, pour nous permettre d’avoir la même année quelque soit l’enregistrement client. Établissons, maintenant un lien entre les deux nouvelles rubriques, et nous obtenons le schéma suivant : Évidemment, pour éviter de modifier le lien existant entre les occurrences de tables CLIENTS et FACTURES, nous devons donc ajouter une deuxième occurrences de tables pour FACTURES, nommée FACTURES ANNÉE. Et là, on voit que le type de lien schématisé par FileMaker Pro est différent, nous avons un lien du type : C’est un type de lien qui nous informe que la rubrique Année de la table CLIENTS a l’option stockage global. Mais cela signifie aussi que le lien n’est pas bi-directionnel mais uni-directionnel. C’est-à-dire que la table CLIENTS peut connaître les enregistrements de l’occurrence de table FACTURES ANNÉE, alors que l’occurrence de table FACTURES ANNÉE ne peut pas connaître les enregistrements de CLIENTS. Voilà pourquoi je vous indiquais en introduction que le graphe des liens de FileMaker Pro reflètes les options de rubriques. C’est tout pour aujourd’hui… En attendant la prochaine chronique, qui sera ma cinquantième, hé oui déjà… Je vous souhaite une excellente semaine ! Et j’attends comme d’habitude vos remarques, commentaires ou suggestions.
    2 points
  18. Si vous êtes développeur FileMaker, prenez 3 minutes pour regarder ça. Petit outil simple et pas cher, made in 1-more-thing, avec interface en Français et en Anglais. Disponible sur le Mac App Store. http://bit.ly/2Biku0o
    2 points
  19. C’est un rituel si bien ancré qu’on ne sait plus si ce que l’on attend le plus est la sortie d’une nouvelle version de FileMaker ou la vidéo de 1-more-thing qui la décortique ? Sans plus attendre, voici la version 17. 50 minutes de pur bonheur, d’actrices glamour, d’effets spéciaux et de suspens… N’hésitez pas […] Cet article Vidéo : les nouveautés de FileMaker 17 est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    2 points
  20. Parce que nous aimons les données. Parce que la science moderne repose sur les données. Parce que nous avons besoin de la science comme la science a besoin de nous… et parce qu’on aime aussi bien rigoler… 1-more-thing sponsorise les 10km de l’ULB (Université Libre de Bruxelles), au profit de la recherche scientifique. Pour le […] Cet article Le 22 avril, venez courir avec nous est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    2 points
  21. Comme tous les ans depuis 4 ans, nous nous rendons au mois de juin à Berlin, ou Egbert Friedrich @pixi organise “l’anti-conférence” dotfmp Une anti-conférence (unconference), c’est comme une conférence, mais au lieu de privilégier une transmission verticale (un orateur à son auditoire), on essaie d’en faire un lieux d’échanges horizontaux. L’orateur est plutôt un animateur d’une discussion […] Cet article De retour de la dotfmp 2017 à Berlin est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    2 points
  22. FileMaker, Inc. vient de sortir la nouvelle version de sa plateforme FileMaker. Découvrez-la à travers une série de courtes vidéos. Qu’est-ce que cela implique pour moi ? Plus de fonctionnalités : FileMaker Pro 16, FileMaker Go 16 et FileMaker Server 16 proposent une multitude de fonctionnalités qui facilitent le développement de vos applications. Plus de confort : En passant par des copier/coller et le tri des listes de valeurs, il n’a jamais été aussi simple de gérer ses données. L’interface est également simplifiée et vous permet d’avoir une application à votre image. Plus sécurisé : À l’heure où les activités sur internet sont de plus en plus sensibles, la plateforme FileMaker 16 vous permet de gérer vos données de façon sécurisée. Sécurité (4 vidéos) FileMaker 16 met l’accent sur la sécurité de vos bases de données. FileMaker Pro 16 — Authentification OAuth 2.0 FileMaker Go 16 — Authentification OAuth 2.0 FileMaker Server 16 — Authentification OAuth 2.0 FileMaker Pro 16 — Afficher le certificat de connexion cURL et données JSON (2 vidéos) Faciliter l’échange des données au format JSON est un atout que l’on retrouve dans la nouvelle version de FileMaker. FileMaker Pro 16 — Nouvelles fonctions JSON FileMaker Pro 16 — Options de Insérer depuis URL FileMaker Server 16 (2 vidéos) FileMaker Server 16 propose (enfin :-)) la possibilité d’imprimer en PDF sous WebDirect et embrasse les standards des APIs, technologie incontournable du moment. FileMaker Server 16 — PDF sous WebDirect FileMaker Server 16 — REST-based FileMaker Data API Gestion des listes de valeurs (3 vidéos) FileMaker Pro 16 simplifie le traitement des listes de valeurs. FileMaker Pro 16 — Fonction de valeurs uniques de listes FileMaker Pro 16 — Fonction de tri de listes de valeurs FileMaker Pro 16 Advanced — Copier/Coller des listes de valeurs FileMaker Go 16 (3 vidéos) FileMaker Go 16 facilite l’usage de la mobilité. FileMaker Go 16 — Options de signature FileMaker Go 16 — Image dans l’image FileMaker Go 16 — Animations et transitions de modèle Qui saura désormais reconnaître une app FileMaker Go d’une autre app ? :-) Interface et fenêtres (6 vidéos) Encore plus de nouveautés qui vont vous ravir sur la gestion des fenêtres dans FileMaker Pro 16. FileMaker Pro 16 Advanced — Visualiseur de données FileMaker Pro 16 — Évolution de l’affichage des fenêtres FileMaker Pro 16 — Gestion des fenêtres sous Windows FileMaker Pro 16 — Fenêtre de type carte FileMaker Pro 16 — Fenêtre des Objets de modèle FileMaker Pro 16 — Amélioration de la fenêtre de calculs Cet article vous a plu ? Laissez-nous vos commentaires ! Les nouveautés de FileMaker 16 en vidéos was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    2 points
  23. Deux annonces à suivre de près Mardi 26 avril 2022, Claris a publiquement annoncé deux informations importantes et qui peuvent changer la vision que vous avez de FileMaker.Le détail de ces annonces est en train d’être distillé par les équipes de Claris et nous en apprendrons plus dans les jours et les semaines qui viennent, […]Afficher la totalité du billet
    1 point
  24. Le besoin : un tableau de bord mensuel Je vous propose de découvrir l’une des multiples façons de visualiser des informations récapitulées par jour sur une période d’un mois. Cette méthode peut facilement être adaptée pour une visualisation sur une semaine, voire même dans un contexte indépendant d’une notion de calendrier. Notre point de départ […]Afficher la totalité du billet
    1 point
  25. Soulager en délégant Vous avez sûrement déjà constaté que certaines actions ou certains calculs se faisaient instantanément quand le fichier sur lequel vous travaillez est directement sur votre poste alors que les mêmes instructions étaient extrêmement longues (voire insupportablement longues 😉 ) dès que le fichier était hébergé sur un serveur. Depuis quelques versions déjà, […]Afficher la totalité du billet
    1 point
  26. Le temps passe vite, vite… Et je profite enfin de quelques instants libres pour partager cette présentation géniale de @Lucie Guilbert : comment avoir (enfin) une vraie interaction entre un calendrier "responsive" et les enregistrements de FileMaker. Au plaisir de lire vos remarques, vos impressions. N'hésitez pas à suivre nos publications sur YouTube ou LinkedIn ! A bientôt et bonne semaine estivale à tout le monde ! ☀️ https://youtu.be/P70x2Do5Zjs
    1 point
  27. We often work on projects that intersect two technologies near and dear to us: FileMaker and Ruby. This allows us to build robust web applications in Ruby on Rails, integrated with data sources from FileMaker solutions. When Claris introduced the FileMaker Data API we were naturally curious to try it out. At the time there […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  28. The decorator pattern is one of my favorite patterns. It is simple, extensible and powerful. It feels like it follows the essence of object oriented programming beautifully. Sadly though, it is also easy to be misused or misunderstood. So, in this post I will show you the essence of the decorator pattern, illustrated with a […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  29. Who doesn't like the simplicity of using a single field to search across many. That's essentially what Quick Find is. In fact, by default FileMaker makes the silly assumption that every field you add to a layout is something you want the user to be able to search. Essentially, you want to take control of the user experience in terms of search and make sure the user is not only searching what you want them to search, but also able to search in a fashion which is both familiar and comfortable. This technique file and video will walk you through the details needed to take full control of the Quick Find experience. You can enforce desirable effects such as sorted record sets and keep the user within the search field ready for multiple repeated search attempts. By taking advantage of a variety of FileMaker features, we can create both an easy-to-implement and universally powerful Quick Find feature. Watch the video and use the associated technique file in order to have a better understanding of how Quick Find truly works within FileMaker Pro. Click the title or link to this article to view the video. Afficher la totalité du billet
    1 point
  30. Learn how to generate massive amounts of test data in your FileMaker app by leveraging new FileMaker 19 features that allow you to interact directly with JavaScript. Part of good app development is testing with conditions that are similar to the environment you can expect your app to eventually operate in. One of those conditions is the amount of data your app is working with. It’s a not infrequent occurrence that someone comes to us with a system that worked well with a few records but has grown slow and cumbersome as more data is entered. That’s why we develop with test data in the system so that we can easily spot situations where a technique used is not performant enough for production. This is great when we have an existing set of data to use but there are plenty of times where we’re tasked with an entirely new system concept that might not have years and years of data to work with. At that point, we need to generate on our own data. With the release of FileMaker 19, this task becomes much easier. Generating the Test Data This problem is not a new or unique development problem and we luckily have access to robust libraries whose sole purpose is to generate fake data for testing purposes. The library we’ll be working with today is called faker.js. This library exposes a wealth of different methods for generating various types of fake data. It ranges from contact names, company names, dates, currency amounts, internet domains, lorem ipsum text, phone numbers, file names and more. Setting Our File Up To kick this off, I’m going to setup a new table in my FileMaker app named Faker. This will be a single record table with a sole purpose of storing the code we use to generate fake data. The JavaScript Next, we need to write a little bit of JavaScript to actually generate our fake data. In this example, our goal is generate a number of contacts with each contact having a number of donations associated with them. We’ll end up with something that looks like this – A couple of notes here – FileMaker’s interaction with JavaScript happens through the web viewer which is a web portal that we can inject our own html into. With that in mind, we’re wrapping all of our JS code in <script> tags so that the web viewer can properly interpret and render it. The first script tag is loading the faker.js library from a CDN. You may consider downloading a minified version of the library and encapsulating in a script tag to improve performance and reduce reliance on outside resources. The fake data we’re generating here is very specific to this system and that will basically always be the case. Check out the faker.js docs for more fake data options. Back to FileMaker Now that we’ve got our JS code all set, we’re going to take it and place it in the HTML field of the single record Faker table. We’re also going to navigate to the Faker layout and create a web viewer. FileMaker’s functionality to perform JS code requires the JS to be loaded into a web viewer object. Our setup will look something like this: A few important points for all of this to work: Note the prefix “data:text/html,”. This is a required prefix for FileMaker to render and interpret our HTML/JS. It’s also important to note that we’ve named this web viewer object: In the web viewer settings (accessible by double clicking in layout mode), we need to enable our JavaScript to call FileMaker scripts: In browse mode, we’ll have something like this: The Scripts We’ll need a few scripts to actually run the library to generate the fake data as well as process it. The first one will navigate us to the Faker layout where the web viewer resides and run the fakeContacts JavaScript function. In order to run that JS function, we’ll be using the new in FileMaker 19 script step, “Perform JavaScript in Web Viewer”. This script step takes a web viewer object name, a JavaScript function name and any parameters you want to pass along. In our case, the call looks like this: When this JS function is called, it will generate a number of fake contacts (based on the variable, $numberOfContacts, we send as a parameter), package them into an array, and then call a FileMaker script to actually process the data. We do that by leveraging the new to FileMaker 19 function FileMaker.PerformScript. This is a JavaScript function that is injected and, therefore, available to us when in the context of the FileMaker web viewer object. That looks something like this (from our JS code): When this line is executed, the JavaScript code will call the FileMaker script “Generate Fake Contacts” and pass along our response variable as a parameter. From there, our Generate Fake Contacts script can process that response and create FileMaker records with that fake data. And that’s it! We’ve included a demo file so that you can see this in action. Login with admin and no password and dig in! Let us know if you have any questions in the comments below 😃 Afficher la totalité du billet
    1 point
  31. Depuis l’explosion de l’épidémie de Covid-19 en Europe, nombreuses sont les initiatives du secteur du numérique qui contribuent à la lutte contre la pandémie ou ses effets. Certains partenaires de Claris (anciennement FileMaker Inc.) ont accepté de travailler bénévolement sur certains projets via l’initiative join::table ou à l’appel de Claris. Chez 1-more-thing, non seulement nous […] Cet article 1app2recover : l’initiative de 1-more-thing pour le déconfinement Covid-19 est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  32. Claris a officialisé aujourd’hui la sortie de sa plateforme d’intégration et d’orchestration : Claris Connect. Lors de la DevCon 2020, Brad Freitag (@bradfreitag), CEO de Claris International, annonçait le rachat par Apple/Claris de la startup italienne Stamplay. Quelques mois plus tard, Claris Connect est né ! Cette plateforme permet de créer et d’automatiser des flux […] Cet article Claris Connect : la nouvelle plateforme d’intégration/orchestration est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  33. Cet article Des apps personnalisées intégrées à un système central : l’exemple de l’UCLouvain est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  34. L’un de nos lecteurs, Martin, partage avec nous un script qu’il a écrit pour réaliser des sauvegardes régulières alors même qu’il n’héberge pas son fichier avec FileMaker Server mais en utilisant la fonction de partage de FileMaker Pro Advanced (partage “pair à pair” accessible depuis le menu Fichier / Partage / Partager avec clients FileMaker…). […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  35. Author’s note: Inevitable comparisons will be drawn between the new While function and the venerable CustomList custom function, which I wrote about at length several years ago. Preliminary testing indicates that CustomList is faster under certain circumstances and While is faster under others. In my opinion, both of them belong in your developer tool kit. […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  36. vincenzo

    Multi-Column Portals

    A colleague recently posed this challenge: is it possible to show two columns in a portal, such that the first row displays records 1 and 2, the second row displays records 3 and 4, etc.? With FileMaker, the answer is usually “Yes!” The Challenge Here are some clarifications of the challenge: The records must be […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  37. Released with FileMaker 11, more than 8 years ago in 2010, Quick Find is probably one of the most underestimated features in FileMaker. For some reason, there wasn’t even much emphasis in the product marketing when it was released. Platform evengelists would mention it as a ‘Google-like search engine within FileMaker’, product documentation said ‘search […] Cet article Quick Find: the forgotten feature est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  38. Lors de la sortie de la version 17, nous postions un article enthousiaste sur les possibilités de versioning avec le nouvel outil Data Migration Tool. L’utilisant à maintes reprises, nous avons constaté un bug qui rend l’outil pratiquement inutilisable (si on ne prend pas la peine de faire l’étape finale proposée dans la solution ci-dessous) […] Cet article Attention : repensons le fait de repenser le versioning : FMDataMigrationTool corrompt les index est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  39. fabriceN

    dotfmp Developer Challenge

    At recent dotfmp conference in Berlin (did I already mention this is the best FileMaker conference I know?), a developer challenge was orgnised. The challenge was to find the fastest way to download data from a FileMaker hosted database to a FileMaker Pro Client over the network. The table had 50K records (10 fields) of […] Cet article dotfmp Developer Challenge est apparu en premier sur 1-more-thing. >>> Lire la suite… <<<
    1 point
  40. Nous avons le plaisir de vous présenter 22 petites vidéos explicatives sur les nouveautés de la plateforme ! FileMaker Pro 17 Advanced (10 vidéos) Nouvelle gestion des apps Nouvelle gestion des hôtes Activer les outils avancés Ajout de mini-app Multiples pièces jointes dans les courriers Table externe sur la table active Nouvel espace de travail du mode Modèle Copier/coller de menus Actions de script amélioré Ajout automatique de rubriques à la création de table FileMaker Go 17 (5 vidéos) Les notifications locales Gestion des sondes/capteurs iOS Saisie prédictive Prise en compte des raccourcis clavier Menu contextuel du centre de démarrage FileMaker Server 17 (7 vidéos) L’installation de FileMaker Server 17 La nouvelle console d’administration L’API Admin Les nouveautés de l’API Data 1ère partie 2ème partie L’outil de migration de données (Data Migration Tool) Certificat SSL Merci à nos contributeurs : David Julot (Julot David), Eric Cahours (Eric C), Vincent Miano, Julien Rouard, Florian Guilbert et Lucie Guilbert ! Ces vidéos vous ont plu ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires et quelques applaudissements ! Abonnez-vous à notre chaîne YouTube Découvrez FileMaker 17 en vidéos was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    1 point
  41. Integrating A JavaScript PDF Viewer Into Native FileMaker—No JavaScript Coding Required! We recently built an application that included PDF document management. While it might seem as simple as a quick FileMaker container field, we wanted to impress our client with an integrated solution on par with a content management system (CMS). Here’s how we built […] Afficher la totalité du billet
    1 point
  42. La saga FileMaker en une infographie… CoreSolutions Software, Inc. via son blog, nous présente toute l'histoire de FileMaker résumée en une infographie. Pour les nostalgiques comme moi cela permet de nous remémorer les dates clefs de notre logiciel préféré… 1987 - Naissance de Claris 1988 - FileMaker II première version à être éditée par Claris Corp. 1990 - FileMaker Pro 1992 - FileMaker Pro 2 signe la première version pour Windows 1994 - FileMaker Pro Server 1995 - FileMaker 3 architecture relationnelle protocole réseau TCP/IP 1997 - FileMaker 4 ouverture aux plugins 1998 - FileMaker Pro 4 Developer Edition dernière édition par Claris Corp. Claris Corp. devient FileMaker, Inc. 1999 - FileMaker Pro 4.1v2 première édition par FileMaker, Inc. 1999 - FileMaker Pro 5 2002 - FileMaker 6 dernière version à supporter Mac OS 9 et 8 2004 - FileMaker Pro 7 multi-tables multi-fenêtres graphe de liens variables dans les formules de calcul nouvelle sécurité nouveau format de fichier 2005 - FileMaker 8 génération PDF scriptable variables dans les scripts panneaux à onglet 2007 - FileMaker 9 support des sources de données MS SQL Server, MySQL et Oracle formatage conditionnel 2008 - Bento 2009 - FileMaker 10 changement d'orientation de la zone d'état (verticale) qui devient barre d'outils (horizontale) déclencheurs de script 2010 - FileMaker Go 1.0 2010 - FileMaker 11 outil Graphique lien snapshot tables externes filtrées importations récurrentes 2012 - FileMaker Pro 12 et FileMaker Pro 12 Advanced thèmes fenêtres de type modale et document fonction ExecuterSQL amélioration des rubriques de type conteneur et des graphiques 2013 - FileMaker 13 WebDirect et support du HTML 5 développement de solution mobile amélioré conception d'interface graphique améliorée action pour exécuter des scripts par le serveur connexion SSL 256 bit 2015 - FileMaker 14 espace de travail de script barre de boutons infobulles pour les badges en mode modèle, et Gestion des solutions 2016 - FileMaker 15 Retrouver l'infographie en haute résolution directement depuis le billet du blog «Core FileMaker Blog» par Steve Malott. Et puisque je suis nostalgique, je ne peux résister à l'envie de vous montrer quelques ouvrages qui trainent encore sur mon bureau... Cela rappellera des bons souvenirs à certaines personnes
    1 point
  43. Cet article La sensibilité à la casse dans FileMaker est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    1 point
  44. [English version] Dans cet article, je vais vous exposer une technique que nous avons développée avec mon collègue Laurent Spielmann (@laurent_at_joes) et qui nous permet de simplifier grandement les imports. Elle utilise l’import ODBC. N’avez-vous jamais été embêté par les incohérences de structure entre une source de données que vous deviez importer et la structure de votre application ? N’avez-vous jamais maudit le développeur SQL qui utilise comme identifiant unique une concaténation de plusieurs colonnes ? N’avez-vous jamais craint de modifier le nom d’une rubrique de peur de casser des ordres d’importation ? N’avez-vous jamais pesté devant la lenteur de synchronisations avec des tables ESS ? Si vous avez répondu non à toutes ces questions, je vous envie. Cet article est fait pour tous les autres. Un peu de technique pour commencer Connaissez-vous l’histoire de l’ODBC ? Comment il vécut ? Comment il vit encore ? Et bien écoutez l’histoire de l’ODBC et FileMaker. Alors voilà, FileMaker a un bon ami, il est puissant et compatible avec plein de bases de données (on s’éloigne un peu de Gainsbourg, mais ça allait commencer à être pénible) : l’ODBC. L’ODBC est présent de 3 manières bien distinctes dans FileMaker, et il est très important de ne pas confondre : FileMaker peut être une SOURCE de données ODBC. Dans ce qui nous occupe aujourd’hui, c’est intéressant parce qu’une base de données FileMaker comme source de données ne sera pas différente d’une autre base de données. Un driver ODBC est fourni avec FileMaker Pro et FileMaker Server. FileMaker peut exploiter une source de données ODBC dans le cadre de l’ESS (External SQL Source). Le but est ici d’interagir avec des données externes comme avec des données FileMaker (en créant des occurrences de table, des modèles, et en permettant aux commandes et scripts d’agir sur ces données). Depuis FileMaker 9, nous avions à notre disposition mysql, Oracle et SQL Server. Depuis FileMaker 15 Postgresql et DB2 sont de la partie. Notons que sur Mac un driver de chez Actual technologies est nécessaire. Depuis l’apparition de l’ESS, les développeurs FileMaker ont tendance à l’utiliser pour toute interaction avec les sources SQL. Or c’est une très mauvaise idée, car si la similarité des traitements avec les données FileMaker est quasiment magique, le revers de la médaille est la performance, très, très en dessous des capacités de l’ODBC. Enfin, et c’est vraiment la grande oubliée, et donc le sujet de cet article, la possibilité pour FileMaker d’interagir avec une base de données ODBC par script. De quels pas de script parle-t-on ? Deux pas de script permettent d’interagir avec une source de données ODBC : – en lecture : Importer enregistrements. – en écriture : Exécuter SQL (attention, on parle bien du pas de script et non de la fonction de calcul ExecuterSQL, qui ne fait que lire (SELECT)) On notera qu’il n’est pas possible de lire des données d’une source externe sans les écrire dans une table FileMaker (importer). On aurait pu espérer que Exécuter SQL qui lance bien, comme on peut l’observer dans les logs d’un serveur SQL, une requête de lecture (SELECT), soit capable de retourner le résultat de cette sélection, mais ça n’est pas le cas. C’est bien dommage, mais si on le sait… (astuce : vous pouvez même utiliser Exécuter SQL pour modifier la structure d’une base. Revenez à cette astuce après lecture de l’article, et ça devrait vous donner quelques idées) Driver ? DSN ? c’est quoi donc ? La raison principale pour laquelle ces fonctionnalités ont été si négligées est qu’elles demandent l’installation d’un DSN (Data Source Name), et parfois, selon les sources de données, d’un driver spécifique. Un DSN est le moyen qu’utilise le système d’exploitation pour donner accès aux applications à une source de données ODBC, ODBC étant lui-même un système d’interopérabilité des bases de données entre elles. (Open DataBase Connectivity). Sur Mac, cela se configure avec ODBC Manager, que l’on trouvait dans le dossier Utilitaires du dossier Applications avant qu’Apple ne décide de supprimer cette fonctionnalité. Heureusement, contrairement au MagSafe, vous pouvez encore le télécharger ici. Or s’il est complexe de déployer ce DSN sur tous les postes clients, il est très simple de le faire sur le serveur. Il se trouve que depuis FileMaker Server 9, on peut programmer des scripts sur serveur, et que depuis FileMaker Server 13, on peut exécuter un script sur serveur à la demande depuis le client (Exécuter script sur serveur). D’autre part, alors que Importer des enregistrements depuis une source ODBC a toujours été compatible serveur, Exécuter SQL n’est compatible que depuis FileMaker 15. De quoi se re-poser certaines questions ! Pour dire les choses très rapidement : il est possible de ne configurer le DSN que sur le poste serveur et d’en faire bénéficier tous les postes client (y compris Go, WebDirect, et publication web personnalisée). Toutefois, le développeur aura également besoin d’accéder aux sources de données afin d’écrire ses scripts : rien de plus simple, il suffit de configurer le DSN sur sa machine également, en prenant bien soin d’utiliser exactement le même nom. Ainsi vous pourrez composer vos scripts et le serveur pourra les exécuter. Voilà pour la “plomberie”. Maintenant nous pouvons nous concentrer sur l’intéressant. La situation Voici donc un bref exposé de notre problématique. Nous devons importer des données depuis une base de données mysql. Le volume est très important, ce qui exclut directement ESS (et d’ailleurs, on n’avait vraiment aucune raison d’utiliser ESS). J’insiste : cette technologie n’a pour but QUE de présenter et manipuler des données externes dans FileMaker comme s’il s’agissait de données FileMaker. Elle n’est absolument pas faite pour des imports ou des synchronisations. Elle est très lente et absolument à proscrire pour cette exploitation. On s’oriente donc directement vers un import ODBC. Mais les subtilités viennent ensuite. Premier problème : la clef unique et la performance Nous voici donc partis avec la configuration du pas de script suivant : Comme vous le voyez, on s’adresse à un DSN avec un requête, ici définie dans une variable par soucis de lisibilité. Mais parmi les nombreux imports que nous devons réaliser, certains sont de type “mise à jour” (avec la 3ème option cochée dans la fenêtre de définition de l’ordre d’importation) Le problème est que le critère d’unicité ne tient pas dans une seule colonne. Pour décider si un enregistrement correspond et doit être mis à jour, il faut que 3 critères soient égaux. FileMaker permet tout à fait cela, mais au prix de performances catastrophiques. Au vu du volume (on parle en centaines de milliers d’enregistrements par jour), c’est tout simplement impossible. Imaginons la requête : SELECT a, b, c, d FROM myTable Mais bien que nous voulions importer ces 4 colonnes dans 4 rubriques FileMaker A, B, C et D, nous devons mettre les enregistrements à jour si a, b et c sont identiques à A, B et C. Nous pouvons configurer l’ordre d’importation ainsi : mais nous savons que les performances ne seront pas acceptables. Une solution serait de demander au développeur de la vue mysql d’ajouter une colonne qui concatènerait les trois qui nous intéressent. Dans notre cas, c’est envisageable, mais dans bien des cas, on s’adresse à une base de données dont on ne maîtrise pas la structure. Voyons si nous ne pourrions pas faire travailler mysql pour nous… Tout d’abord, créons une rubrique calculée dans FileMaker qui jouera le rôle de critère d’unicité. K est une rubrique calculée telle que A & B & C Maintenant, modifions la requête SQL ainsi : SELECT CONCAT (a, b, c) AS K, a, b, c, d FROM myTable Explication : nous créons à la volée une 5ème colonne (résultat de la concaténation de a, b, c, d). nous la plaçons en 1ère position (facultatif, c’est juste histoire de prouver qu’on a le contrôle) on la renomme en K pour faire joli (mais on va voir que l’esthétique donne des idées) Résultat, sélectionnant l’option Matching names (noms concordants), on arrive à ceci : et ça, c’est très, très nettement plus performant ! Deuxième problème: le nommage Oh ! mais c’est intéressant ce qu’on vient de voir. D’accord nous avons résolu notre problème de performance, mais en plus on a pris le contrôle des noms de champs à gauche (source). Or un des grands problèmes que nous avons avec les imports dans FileMaker, c’est la fragilité. Le seul moyen de maintenir un ordre d’importation même quand on crée ou qu’on supprime une rubrique, c’est de choisir l’option Noms concordants (Matching names), mais alors on s’expose aux changements de noms de part et d’autre. Or on vient de voir qu’on pouvait contrôler le nom des colonnes à gauche. Ceux qui ont déjà importé des données XML à l’aide d’XSLT le savaient déjà, mais ça mérite quand même d’être précisé. Dans notre exemple, que j’ai volontairement simplifié en nommant les colonnes a, b, c, d et les rubriques A, B, C, D, les noms n’étaient pas exactement ceux-ci, comme vous vous en doutez. Imaginons donc que ma requête d’origine ait été : SELECT name_first, name_last, jobTitle, date_of_birth FROM PEOPLE et que mes rubriques de destination aient été prenom, nom, profession, dateDeNaissance Je peux très bien écrire : SELECT name_first AS prenom, name_last AS nom, jobTitle as profession, date_of_birth as dateDeNaissance FROM PEOPLE et avec la concaténation : SELECT CONCAT (name_first, name_last, jobTitle) AS K, name_first AS prenom, name_last AS nom, jobTitle as profession, date_of_birth as dateDeNaissance FROM PEOPLE Fantastique ! on peut donc maintenant utiliser l’option Noms concordants ! Reste que, et c’était tout à fait notre cas ici, on sait qu’il peut passer par la tête de notre développeur SQL de changer le nom de ses colonnes. Voire, c’était ici prévu, de changer complètement la structure des vues au bout de quelques semaines d’exploitation. Nous allons donc prendre les devants et créer un système qui permettra de résister à ce genre de choses, c’est-à-dire que l’on veut être capable, en quelques minutes, de changer la source de données et d’adapter notre code, sans, justement, coder. C’est ici que notre travail commence. La petite technique de derrière les fagots Ne serait-ce pas idéal si chaque table FileMaker était capable de générer son propre ordre d’importation ? On a vu que la partie gauche de l’ordre d’importation pouvait être contrôlée “à la volée”. C’est donc à la partie droite (la structure de la table) de contenir l’information. Un endroit pour cela : les commentaires de rubrique. Développons donc une petite syntaxe qui va nous permettre : de déclarer le nom de la colonne à gauche : nous utiliserons “SOURCENAME:” suivi du nom de la colonne à importer. de modifier facilement ce nom : il suffit donc de changer le mot qui suit cette balise. d’être désactivable (notion de mise en commentaire) : si la marque de commentaire // est trouvée avant la balise SOURCENAME:, celle-ci est ignorée de ne pas interférer avec d’autres informations éventuellement contenues dans le commentaire : on peut, comme vous le voyez sur l’image, ajouter d’autres choses dans le commentaire. Ensuite, créons une fonction personnalisée telle que : (le code est disponible dans ce fichier texte) ça a l’air compliqué comme ça, mais il faut préciser : qu’une partie non négligeable du travail est faite par deux autres fonctions personnalisées d’Agnès Barouh, CustomList et FilterList, que nous avons pris la liberté de renommer list.custom et list.filter. Entre parenthèses, Agnès développe désormais le Ti’Sac, que nous vous recommandons pour de vrai (et ça n’est pas juste par politesse : c’est un concept de sac à main absolument unique). À l’approche de Noël, vous devriez faire un tour ici. que si ça n’était pas un peu compliqué, vous ne nous aimeriez plus. En fait, peu importe ce qu’il y a dans cette fonction. Si pour la table précédente on évalue le calcul suivant : sql.query.import.map ( "" ; "contacts AS C" ) le paramètre vide indique “la table active”. On peut aussi écrire : sql.query.import.map ( "people" ; "contacts AS C" ) le résultat de la fonction est : SELECT "C"."CIE" AS "company", "C"."familyname" AS "name" FROM "contacts" AS "C" soit exactement la requête qu’il faut passer à l’instruction Importer enregistrements pour avoir quelque chose de cohérent à droite et à gauche. Je vous remets l’image correspondant au commentaires de rubriques pour bien comprendre : La rubrique ‘company’ va être alimentée par la colonne ‘CIE’ La rubrique ‘excluded’ ne fait pas partie de l’ordre d’importation La rubrique ‘inactive’ non plus La rubrique ‘name’ va recevoir la colonne ‘familyname’ Le tout en évitant les mots réservés en SQL (les noms des colonnes sont entre guillemets). Le deuxième paramètre, “contacts AS C”, aurait pu être écrit “contacts”, mais la fonction supporte les alias de table. Ceci dans le but d’importer depuis des jointures (ce qui n’est pas actuellement supporté par la fonction) Enfin, ce deuxième paramètre est facultatif, ce qui vous permet d’injecter des fonctions SQL à votre requête : sql.query.import.map ( "" ; "" ) retourne : SELECT "CIE" AS "company", "familyname" AS name Si vous avez besoin de faire des choses plus complexes, vous pouvez donc écrire : sql.query.import.map ( "" ; "" ) & ", CONCAT ( colonne1, colonne2 ) AS maRubrique FROM contacts" Comme vous le voyez, cette technique ouvre beaucoup de possibilités. Que ce soit lors d’imports depuis une autre base de données ou depuis la base de données elle-même. Si vous combinez cela au fait qu’un import est capable de créer une nouvelle table, qu’Exécuter SQL est capable de supprimer cette table (DROP), que vous pouvez désormais dupliquer un ensemble d’enregistrements sans être bloqué par le fait qu’une table ne peut s’importer dans elle-même, etc, etc… les possibilités sont immenses ! Nous espérons vous avoir fait découvrir quelque chose. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou à partager. À vous maintenant d’explorer ! Cet article Une exploitation de l’import ODBC est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    1 point
  45. FileMaker 16 est une immense étape pour notre plateforme favorite. Au point qu’il nous est difficile de résumer toutes les nouveautés dans une ou deux vidéo de présentation —même en nous cantonnant aux évolutions majeures. Aussi, nous avons décidé de publier dans les semaines à venir plusieurs vidéo plus spécifiques et approfondissant un sujet en particulier, […] Cet article FileMaker 16 – les fenêtres carte est apparu en premier sur 1-more-thing. Afficher la totalité du billet
    1 point
  46. FileMaker, Inc. vient de sortir la nouvelle version de sa plateforme FileMaker. Découvrez-la à travers une série de courtes vidéos. https://medium.com/media/82d1efa1f4dbf1c13d4788f4e04cb99a/hrefDans le Script Debugger, le script va se connecter à un service Web permettant de récupérer les données que vous souhaitez afficher. Voici quelques exemples pour traiter, analyser et récupérer des valeurs contenues dans du JSON. Supprimer une clé d’un JSON : JSONDeleteElement Indenter et analyser son JSON : JSONFormatElements Récupérer une valeur d’une clé : JSONGetElement ( $VotreVariable ; “VotreListe” ) Récupérer toutes les clés d’une structure JSON : JSONListKeys Récupérer toutes les valeurs : JSONListValues Fournir du JSON à partir de FileMaker de manière très simple : JSONSetElement Retour vers le sommaire des vidéos de FileMaker 16 ici. [FileMaker Pro 16] Nouvelles fonctions JSON was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    1 point
  47. FileMaker, Inc. vient de sortir la nouvelle version de sa plateforme FileMaker. Découvrez-la à travers une série de courtes vidéos. https://medium.com/media/b63f4b937214d8d3174cb010192d72a5/hrefÀ partir du Visualiseur de données, Reprendre la formule pour dédoublonner les valeurs d’une liste. Tri du texte Par ordre alphabétique SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; 1) Par ordre alphabétique inverse SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; -1) Tri des nombres Par ordre croissant SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; 2) Par ordre décroissant SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; -2) Tri des dates De la plus ancienne à la plus récente SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; 3) De la plus récente à la plus ancienne SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; -3) Tri des heures De la plus ancienne à la plus récente SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; 4) De la plus récente à la plus ancienne SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; -4) Tri des horodatages Du plus ancien au plus récent SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; 5) Du plus récent au plus ancien SortValues ( UniqueValue ( liste ( "Votreliste" ) ; -5) Retour vers le sommaire des vidéos de FileMaker 16 ici. [FileMaker Pro 16] Fonction de tri de listes de valeurs was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    1 point
  48. FileMaker, Inc. vient de sortir la nouvelle version de sa plateforme FileMaker. Découvrez-la à travers une série de courtes vidéos. https://medium.com/media/fc75b99d183232b475524addb0ff7d53/hrefEn mode Modèle, cliquez sur l’icône Objets de Modèle. La liste de tous les objets de votre modèle apparaît. Sélectionner un objet dans votre modèle à partir de la liste : Pour retrouver un objet dans votre modèle à partir de la liste, double-cliquez sur l’objet dans la liste. Retrouver un objet à partir de la liste et du nom de l’objet : Dans le champ Nom de l’inspecteur, vous pouvez saisir La liste tous les objets comprenant ce nom apparaît. Double-cliquez pour le sélectionner sur le modèle. Modifier plusieurs objets de la liste : Sélectionnez plusieurs objets et procédez à la modification (ici : changement de couleur de fond). Masquer plusieurs objets de la liste : Sélectionnez plusieurs objets et masquez-les. Changer l’ordre des objets les uns par rapport aux autres : Maintenez votre clic sur l’objet concerné et déplacez-le dans la liste. Retour vers le sommaire des vidéos de FileMaker 16 ici. [FileMaker Pro 16] Nouvelle fenêtre des objets de modèle was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    1 point
  49. FileMaker, Inc. vient de sortir la nouvelle version de sa plateforme FileMaker. Découvrez-la à travers une série de courtes vidéos. https://medium.com/media/4bdc12ce16f58803508489ffcd7ac153/hrefLa carte permet l’ouverture d’une nouvelle fenêtre à l’intérieur d’une fenêtre principale, où l’arrière plan peut être estompé pour mettre en avant le contenu de cette carte. C’est une option de l’action de script “Nouvelle fenêtre”. Définissez le Style de la fenêtre avec Carte, Choisissez le Nom de la fenêtre, le Modèle affiché, sa taille (hauteur et largeur) et sa position en fonction de la fenêtre principale (parente), Cochez la case “Estomper l’arrière-plan” si vous souhaitez avoir ce rendu, Cochez “Fermer” pour ne pas bloquer l’utilisateur dans son application, ou prévoyez une case avec action “Fermer la fenêtre” permettant de fermer la fenêtre de type carte. Une seule carte est visible à la fois. Retour vers le sommaire des vidéos de FileMaker 16 ici. [FileMaker Pro 16] Fenêtre de type carte was originally published in Lesterius FR on Medium, where people are continuing the conversation by highlighting and responding to this story. Afficher la totalité du billet
    1 point
  50. Nous voici arrivé au terme de cette série où nous allons enfin réaliser cette fameuse fonction personnalisée récursive ! Pour celles et ceux qui arrivent seulement, je propose depuis trois semaines une série sur la réalisation de fonctions personnalisées récursives. Donc, nous allons mettre en place la fonction personnalisée qui correspond au script donné la semaine dernière, à savoir une fonction qui a comme objectif d’inverser les items. Bon, pour ceux du fond qui sont pressés de partir en vacances, on fournit à la fonction une liste de valeurs (A, B, C, D) et elle devra nous retourner cette liste mais avec les items inversés (D, C, B, A). Petits rappels Pour créer une fonction personnalisée vous devez avoir le logiciel FileMaker Pro Advanced. C’est avec ce logiciel que vous allez pouvoir mettre dans votre base de données la fonction personnalisée, car elle appartiendra au fichier, ce qui permet aux utilisateurs n’ayant pas FileMaker Pro Advanced de pouvoir l’exécuter sans problème à partir d’une formule de calcul. Si vous souhaitez connaître la procédure pour la réalisation d’une fonction personnalisée, je vous recommande de lire la chronique disponible en cliquant ici. La réalisation d’une fonction récursive Pour rappel, je n’arrête pas de le rappeler, une fonction récursive est une fonction qui s’appelle elle-même pour palier le fait qu’on n’a pas d’instruction de boucle. Notre fonction devra avoir la forme suivante : InverserListe( listeATraiter ), avec : InverserListe : le nom de la fonction, que l’on retrouvera dans la liste des fonctions des formules de calcul; listeATraiter : le paramètre de la fonction, qui sera justement une liste. Deuxième petit rappel, dans FileMaker une liste de valeurs est une liste où chaque item est séparé par une retour à la ligne (symbole ¶). Voici le logigramme correspondant à la fonction que nous allons mettre en place: Et vous remarquez que j’ai ajouté deux paramètres à la fonction : i et l. Car je dois, à chaque itération de ma boucle (appel à la fonction), transmettre des valeurs transitoires : i : contient lors du 1er appel à la fonction une valeur vide et ensuite le numéro de l’item à récupérer ; l : contient la liste inversée encours de construction. Voici donc la formule de la fonction récursive : DEFINIR ( [ _L = ListeATraiter ; _i = CAS( ESTVIDE( i ) ; DECOMPTEVALEURS( _L ) ; i - 1 ) ; _lt = l & "¶" & OBTENIRVALEUR( _L ; _i ) ] ; CAS( _i ≤ 1 ; _lt ; InverserListe( _L ; _i : _lt ) ) ) Pour ceux qui veulent supprimer le premier retour chariot du résultat Car la formule précédente génère un retour chariot inutile en début de liste, mais comme je ne voulais compliquer la formule, la voici donc avec le retour chariot en moins : DEFINIR ( [ _L = ListeATraiter ; _i = CAS( ESTVIDE( i ) ; DECOMPTEVALEURS( _L ) ; i - 1 ) ; _la = OBTENIRVALEUR( _L ; _i ) ; _lt = CAS( ESTVIDE( l ) ; _la ; l & "¶" & _la ) ] ; CAS( _i ≤ 1 ; _lt ; InverserListe( _L ; _i : _lt ) ) ) C’est tout pour aujourd’hui Vous trouverez en pièce jointe à cette chronique le fichier FileMaker contenant la fonction personnalisée. En attendant la prochaine chronique, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente semaine ensoleillée et chaude !
    1 point
×
×
  • Create New...