Jump to content
  • entries
    69
  • comments
    18
  • views
    6047

La hiérarchie des objets dans FileMaker…

Sign in to follow this  
David Julot

255 views

Une chronique que vous attendiez peut-être hier, dimanche, mais j’étais en train de chercher les chocolats dans le jardin…

Tout comme la semaine dernière, cette chronique sera courte, car préparation à la conférence oblige. Aujourd’hui je vais vous parler de la hiérarchie des objets qui existe dans FileMaker, mais dont personne ne parle…

Mais qu’est-ce donc que la hiérarchie des objets. Elle est très simple, la voici :

  • FICHIER
  • TABLES – RUBRIQUES
  • OCCURRENCES DE TABLES
  • MODÈLES
  • SCRIPTS

Cette hiérarchie signifie que lorsque vous avez un script qui doit, par exemple, mettre une valeur dans une rubrique, il doit :

  • activer un modèle ,
  • le modèle active l’occurrence de table qui lui est associée ,
  • l’occurrence qui fait référence à la table contenant la rubrique souhaitée.

 

L’occurrence de table

La notion d’occurrence de table est l’élément clef de FileMaker. En effet, on ne travaille jamais directement avec les tables, seulement lors de la définition des rubriques.

Ces occurrences de table, vous les trouvez dans le graphe de liens (Fichier > Gérer > Bases de données… puis onglet Liens).

Avez-vous remarqué le petit signe qui apparaît en haut à gauche de chaque occurrence ? Ce signe ressemble étrangement au raccourcis ou alias, et ce n’est pas un hasard !

Une occurrence de table est un raccourcis qui pointe vers une table. Et depuis la version 9, elle peut pointer vers une table d’une base mySQL, SQL Server ou Oracle.

D’une manière non exhaustive, les occurrences de tables peuvent servir à :

  • ne pas avoir de lien circulaire ;
  • à avoir un schéma de flux, on découpe le schéma relationnel par autant de schéma en prenant comme point de départ les modèles ;
  • à obtenir des données via des liens multi-clefs et multi-critères ;
  • à avoir des listes de valeurs en cascade, et de manière très simple ;
  • d’avoir un début de séparation données/structure (j’ai bien dit un début!) ;
  • etc…

Mais une autre notion est étroitement liée aux occurrences de tables : le contexte.

 

Le contexte

Le contexte est tout simplement le chemin qui existe entre deux occurrences de table. En effet, dans le graphe de liens de FileMaker il ne peut y avoir qu’un seul chemin entre deux occurrences de table. Heureusement ! Sinon FileMaker ne saurait pas lequel prendre pour afficher des données.

Je vous propose pour la prochaine chronique, de vous montrer plus précisément les occurrences de tables et les contextes dans la réalisation de listes de valeurs en cascade.

 

C’est tout pour cette semaine… Pas tout à fait

En effet, ce n’est pas tout pour cette semaine puisque je serais à Nice pour la Conférence Développeur FileMaker, et je sais déjà que je vais rencontrer un certain nombre d’entre vous qui lisent ce blog.

Je vous donne donc rendez-vous à Nice, et je me ferai un plaisir de vous rencontrer.

En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente semaine.

Sign in to follow this  


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...