Aller au contenu

Blogs

 

Bienvenue au nouveau site FileMaker Developer Community

Encore du nouveau chez FileMaker ! Le nouveau site FileMaker Developer Community vient d’ouvrir et propose plein de nouveautés pour les membres du Tehnical Network (TechNet) et du FileMaker Business Alliance (FBA). Ce site fourmille de ressources pour les deux communautés qui ont désormais l’avantage d’être rassemblées dans un même lieu. Il propose aussi des espaces en différentes langues (Anglais, Allemand, Japonais et Français). On peut naviguer facilement de l’un à l’autre. Il apporte aussi une nouvelle dimension sociale très à la mode désormais et permet de suivre des membres, des discussions et d’autres ressources en étant alerté par e-mail. Principale nouveauté : le programme TechNet est désormais gratuit et donc accessible à tous en créant simplement un compte. Cependant, c’est en s’acquittant d’un abonnement annuel de 79€HT que vous pourrez profiter des trois produits suivants : FileMaker Server Advanced (licence de développement entièrement fonctionnelle mais limitant le nombre d’accès concurrents, en téléchargement) FileMaker Training Series (version anglaise et électronique, en téléchargement) Pré-versions des logiciels (en téléchargement) …un must have, comme on dit outre Atlantique ! Enfin, pour fêter le lancement de ce nouveau programme gratuit, FileMaker offre aux nouveaux membres la possibilité de télécharger gratuitement le FileMaker Training Series en version anglaise (offre valable jusqu’au 15 Décembre 2011). Bonne visite sur https://fmdev.filemaker.com.

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

C'est déjà Noël chez FileMaker !

FileMaker a annoncé ce jour le lancement d’une offre spéciale de fin d’année « Un exemplaire FileMaker acheté, un exemplaire à offrir » qui permet à toute personne achetant une version téléchargeable de la solution FileMaker Pro 11 sur la boutique en ligne FileMaker Store de recevoir gratuitement un deuxième exemplaire téléchargeable, d’une valeur de 349 €HT. Les participants peuvent utiliser cet exemplaire gratuit au sein de leur entreprise ou le donner à un ami, un collègue, un client ou une association caritative. Cette offre prend fin le 15 décembre 2011. Cette offre s’applique à FileMaker Pro uniquement et est limitée à une seule demande de cadeau par personne, par foyer et par société. La promotion s’applique à la version téléchargeable de FileMaker Pro 11 et uniquement aux nouvelles versions de FileMaker Pro 11 : elle n’est pas valable pour les mises à jour, les licences en volume ni les licences de site. La version gratuite est une version entièrement fonctionnelle de FileMaker Pro 11 pour Windows ou Mac, non destinée à la revente. Cette offre n’est pas cumulable avec d’autres remises, réductions ou promotions.

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

FileMaker Server 11.0v4 et FileMaker Server 11.0v4 Advanced (Mac OS X seulement)

FileMaker a réalisé FileMaker Server 11.0v4 et FileMaker Server 11.0v4 Advanced pour Mac OS X (seulement). Ils corrigent les points suivants : Installeur :
L’utilisateur fmserver n’est plus listé comme un utilisateur dans la fenêtre de connexion à Mac OS X Lion. Serveur de bases de données :
Corrige un problème qui faisait qu’un script programmé qui utilisait la fonction Obtenir(CheminFileMaker) sous Mac OS X pouvait provoquer un crash de FileMaker Server. Moteur de publication Web :
Le moteur de publication Web est désormais entièrement compatible et supporté par Mac OS X Lion. Ceci concerne la publication Web instantanée et la publication Web personnalisée (PHP, XML et XSLT). Du fait de l’apport du support de Mac OS X Lion, les installeurs ne sont pas des mises à jour mais des installeurs complets. Lors de la mise à jour de vos serveurs vers Lion, vous devez donc ré-installer FileMaker Server 11. Source : Software Update: FileMaker Server 11.0v4 and FileMaker Server 11.0v4 Advanced (Mac OS X only)
Téléchargement : http://fmdl.filemaker.com/UPDT/fms/11/fms_11.0.4.404.dmg

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Autour de FileMaker

Par Jean-Philippe Hanisch L’été presque écoulé a vu passer quelques nouveautés ou articles – parmi d’autres – qu’il me paraît intéressant de vous rappeler, qu’il s’agisse de produits ou techniques autour de FileMaker.   Pour le Lion
Bonne nouvelle pour ceux qui sont passés à Lion pour Mac Os X et qui ont pu installer la mise à jour FileMaker Pro 11 et Pro11 Advanced v4, qui corrige plusieurs problèmes rencontrés.Mac OS X Lion Mise à jour de FileMaker Pro (uniquement pour Mac) : http://www.filemaker.fr/support/downloads/?nav=support-downloads   Tableaux dynamiques pour tous
Une nouvelle version de la solution CC Pivot de Cleveland Consulting, un plug-in Mac et PC est sortie au mois d’août. Il s’agit d’une génération de tableaux dynamiques avec possibilité de spécifier les rubriques FileMaker qu’on souhaite y voir figurer. Ces rubriques agissent comme ‘pivot’, c’est à dire au choix comme entête de colonne ou libellé de ligne et peuvent être combinées entre elles. Un tableau est généré dans un web viewer et toutes les données y compris statistiques peuvent être imprimées ou exportées au format Excel. Vous pouvez l’intégrer dans votre solution et bénéficier d’une présentation de vos données très versatile, pour 79$. Tableaux dynamiques : http://www.clevelandconsulting.com/ Côté technique, voici aussi des idées pour vos développements, rapides à utiliser, et ne necéssitant pas de plug-ins.   Développer ou masquer une liste dans un sous-récapitulatif Grâce à cette technique, il est possible, sans script compliqué, avec un simple tri, d’afficher ou de masquer une liste d’enregistrements dans le mode liste de FileMaker. Le modèle ne contient pas de corps, uniquement des sous-récapitulatifs. Les enregistrements sont ensuite triés, et de ce fait visibles dans le sous-récapitulatif. L’astuce consiste à effectuer ce tri sur une rubrique calculée spécialement conçue à cet effet dans la table contenant les enregistrements, La version originale, basée sur un système différent utilisant un corps dans le modèle, est consultable ici, une autre version dans un fichier téléchargeable directement là. Son auteur est Honza Koudelka inspiré par la version originale de Makah Encarnacao.   Accélérez vos statistiques Lorsque FileMaker doit de calculer une statistique ou un résultat utilisant une fonction d’agrégation (une somme, une moyenne, etc…), résultat forcément non mémorisé, cette opération peut être longue, particulièrement en réseau car, toutes les données contenues dans les enregistrements sont envoyées de l’hôte au client pour pouvoir effectuer ce calcul. La technique utilisée par Daniel Wood, est d’évaluer – à l’aide de la fonction Evaluation de FileMaker et d’autres fonctions personnalisées – les valeurs d’une liste basée sur une rubrique mémorisée créée spécialement pour ces calculs. Le principe est de faire transiter vers le client uniquement ces valeurs via la liste et non pas le jeu complet d’enregistrement. La gain de temps est plus de 10 fois supérieur à la technique classique et le trafic sur le réseau réduit d’un facteur 16. L’auteur Daniel Wood explique les avantages et limitations de cette technique dans deux articles très détaillés : The Search for Fast Aggregates – Trial & Error & The Search for Fast Aggregates – Implementation & Results.   Affichage d’une liste de valeur tronquée Lorsqu’une liste de valeurs est plus haute que votre écran et ne peut en afficher toutes les valeurs, une information utile est d’afficher en fin de liste la quantité de valeurs masquées à l’utilisateur. La technique employée ici par Daniel Wood est de superposer à cette liste, sur le modèle, une rubrique calculée non mémorisée, non saisissable, qui se recalcule et se redimensionne en fonction du nombre de valeurs affichées à l’écran. Article original : Simple Truncated Displaying of Long Lists (+more)   A noter : Toutes les pages référencées sont en anglais, vous pouvez néanmoins y télécharger à chaque fois un fichier de démonstration ou d’exemple qui suffit souvent à une bonne compréhension des outils. Si vous voulez retrouver toutes ces informations et rester à la page des annonces et nouveautés dans la communauté FileMaker, je vous invite à consulter le forum FileMaker – FM Source dans la rubrique Annonces – Fil d’infos. Pensez bien sûr à consulter aussi les autres sections du forum ! A bientôt. Jean-Philippe Hanisch

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

FileMaker Server ne comprend pas le français…

Étant un irréductible des logiciels en français, j’utilise tous mes logiciels dans la langue de Molière, quoique je doute fortement que celui-ci ai connu l’informatique… Pour mes clients, j’installe aussi les logiciels en français, ce qui leur permet de mieux se les approprier. Il en est de même avec FileMaker Server. Tout récemment, justement, chez un de mes clients, je rencontre un problème avec un script exécuté par FileMaker Server. Alors qu’il y a une petite dizaine de scripts exécutés sans problème par FileMaker Server, dont certains toutes les quinze minutes, là il y en a un qui ne donne pas le résultat attendu. Et j’ai mis du temps à comprendre d’où venait le problème… Il s’avère que FileMaker Server, installé en français, ne comprend pas la fonction Evaluation(). En fait si ! Plus précisément, FileMaker Server ne sait pas évaluer la fonction Evaluation() si celle-ci contient une chaîne contenant des fonctions en français. Ce n’est pas clair ? // ne fonctionnera pas : EVALUATION( "ALEA * 10″ ) // fonctionnera : EVALUATION( "RANDOM * 10″ ) // ne fonctionnera pas : EVALUATE( "ALEA * 10″ ) //fonctionnera : EVALUATE( "RANDOM * 10″ )
En fait, FileMaker Server installé en français, ne reconnaît pas les formules écrites en français ! Si vous souhaitez donc faire exécuter des scripts par FileMaker Server, et que vous utilisez la fonction Evaluation(), écrivez les instructions en anglais. Idem pour les fonctions ErreurEvaluation() et EstExpressionValide(). Pour information : il n’y a aucun problème avec FileMaker Go pour iPhone et FileMaker Go pour iPad. Ressources : Documentations françaises des fonctions : Evaluation(), ErreurEvaluation() et EstExpressionValide() Documentations anglaises des fonctions : Evaluate(), EvaluationError() et IsValidExpression()

David Julot

David Julot

 

Mise à jour FileMaker Pro 11 et FileMaker Pro 11 Advanced v4

FileMaker a sorti aujourd’hui une mise à jour gratuite de ses application FileMaker Pro 11 et FileMaker Pro 11 Advanced vers la version 11.0v4 qui corrige les incompatibilités avec Mac OS X 10.7, Lion. La mise à jour 11.0v4 adresse les points suivants : OS X Lion uniquement : résolution d’un problème concernant certains formats de rubriques de date affichant des caractères asiatiques. OS X Lion uniquement : résolution d’un problème concernant l’impossibilité d’utiliser zéro ou des nombres négatifs pour le formatage des données dans l’Inspecteur et dans certains contrôles dans la boîte de dialogue Configuration du graphique. Le programme de mise à jour est applicable au possesseurs des versions 11.0v1, 11.0v2 et 11.0v3 de FileMaker Pro 11 ou FileMaker Pro 11 Advanced dans toutes les langues (Anglais, Français, Italien, Allemand, Suédois, Néerlandais, Espagnol, Japonais, Chinois simplifié et Chinois traditionnel) et sur la plateforme Mac OS X. Il n’y a pas de mise à jour pour les utilisateurs sous Windows. Téléchargement : http://fmdl.filemaker.com/UPDT/fm/11/fm_updater_11.0.4.401.dmg
Référence : Programme de mise à jour FileMaker Pro 11 et FileMaker Pro 11 Advanced v4

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Compatibilité des produits FileMaker avec OS X Lion (suite)

Voici des précisions sur les compatibilités des produits FileMaker avec Lion la version 10.7 de Mac OS X disponible depuis le 20 Juillet 2011.   Version 11 FileMaker Pro 11 et Pro Advanced 11 : Risque d’affichage incorrect des dates au moment du formatage lorsque des caractères asiatiques sont utilisés Impossible de définir un nombre fixe de décimales après 0 ou une valeur négative dans les rubriques Nombre Exportation dans des versions antérieures à Excel 2007 (.xls) non supportée. Cette fonction nécessite le composant Rosetta qui n’est plus pris en charge dans Lion Des mises à jour de FileMaker Pro 11 et Pro Advanced 11 sont prévues pour le moi d’Août 2011. FileMaker Server 11 et Server Advanced 11 : La publication Web ne fonctionne pas. Cela comprend la publication Web instantanée et la publication Web personnalisé (PHP, XML et XSLT). Exportation dans des versions antérieures à Excel 2007 (.xls) non supportée. Cette fonction nécessite le composant Rosetta qui n’est plus pris en charge dans Lion Des mises à jour de FileMaker Server 11 et Server Advanced 11 sont prévues pour le moi d’Octobre 2011.   Version 10 FileMaker Pro 10 et Pro Advanced 10 : Le format de la page précédente est conservé si vous effectuez un zoom dans un Web Viewer contenant un PDF Risque d’affichage incorrect des dates au moment du formatage lorsque des caractères asiatiques sont utilisés Dans l’Inspecteur, impossible de définir un nombre fixe de décimales après 0 ou une valeur négative dans les rubriques Nombre Exportation dans des versions antérieures à Excel 2007 (.xls) non supportée. Cette fonction nécessite le composant Rosetta qui n’est plus pris en charge dans Lion FileMaker Server 10 et Server Advanced 10 : Non pris en charge (Utiliser tel quel ou installer une version 11)   Version 9 Non pris en charge(Utiliser tel quel ou installer une version 11) Comme à l’habitude, FileMaker émet les recommandations suivantes : Références : articles de la Knowledge Base n° 9783, 9901, 9756, 9791

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Compatibilité des produits FileMaker avec OS X Lion et iOS 5

Vous l’avez peut-être déjà lu sur le net, les recommandations fusent de toutes parts. Il vaut mieux attendre que FileMaker ait réalisé les mises à jours de ses produits FileMaker 11 avant de mettre à jour ses machines vers OS X Lion. Actuellement aucune version de FileMaker Pro ou Server ne supporte officiellement OS X Lion (Mac OS X 10.7) et iOS 5. Comme le mentionne l’article 9632 de la Knowledge Base : Pour les anciennes versions 7 et 8 et même les précédentes, il est absolument certain qu’elles ne fonctionneront pas sous Lion de par l’absence du support de Rosetta.

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Mise à jour FileMaker Go 1.2.2 disponible sur l'App Store

Une mise à jour gratuite pour FileMaker Go 1.2.2 pour iPhone et iPad est disponible depuis hier. Cette mise à jour résout les problèmes suivants: Correction d’un problème d’impression des graphiques FileMaker et des Web Viewers lors de l’utilisation de l’action de script Figer fenêtre. Correction d’un problème avec l’action de script Ouvrir boîte dial. person. qui provoquait un crash lors de la saisie des données dans les champs. ObtenirAttributObjetModele renvoie désormais correctement la valeur du paramètre «contenu» pour les data URLs. Evite un crash lorsqu’une rubrique multimédia apparaît en dessous d’un certain niveau dans le modèle et que l’option «Choisir existante » est sélectionnée. Résout d’autres problèmes de compatibilité de fonctionnement sur iPhone et iPad. Source : Knowledge base

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Un FileMaker Server dans chaque port

Dans la console d’administration de FileMaker Server, il n’est pas possible de définir un autre port pour son service de base de données que celui par, défaut, le 5003. Dans FileMaker Pro, il n’est pas non plus possible de définir l’utilisation d’un autre port de communication avec FileMaker Server que le 5003.   Translation d’adresse Dans le cas du « re-routage » d’un FileMaker Server dans un réseau local (LAN) vers le réseau internet (WAN), les box et autres routers permettent de créer des translations de port en définissant des ports internes et des ports externes différents. Ainsi il est possible de faire une translation d’adresse (Network Address Translation ou NAT) d’un serveur FileMaker en définissant l’adresse IP et le port 5003 d’un FileMaker Server interne avec pour port externe une autre valeur, le 5016, par exemple. Dans FileMaker Pro, la fenêtre permettant l’ajout d’hôtes distants autorise la saisie d’une adresse IP (ou d’un nom complet), mais aussi la spécification d’un port (voir figure ci-dessous). Bien que l’hôte ainsi ajouté précise un port diférent que le port habituel de FileMaker Server, FileMaker Pro est capable d’ouvrir les fichiers servis par celui-ci. Ceci ouvre donc la possibilité de donner accès à plusieurs FileMaker Server à l’extérieur de son propre réseau. Il suffit pour cela de définir un port différent pour chaque FileMaker Server partagé. On peut donc aisément ajouter, par exemple, un deuxième FileMaker Server en définissant le port 5017 comme le montre la figure ci-dessous. Chaque FileMaker Server devient donc accessible depuis le réseau WAN via la même adresse IP, mais avec un port différent pour chaque serveur.   Ouvrir un fichier sur un port autre que le 5003 En dehors d’un clic dans la liste des fichiers proposés par FileMaker Server (quel que soit le port utilisé), il est possible d’ouvrir un fichier directement avec l’adresse : fmnet:/123.123.123.123:5016/MonFichier Vous pouvez aussi partager un lien pour une ouverture directe d’un fichier distant avec une URL de la forme fmp7://123.123.123.123:5016/MonFichier
Quels ports choisir ? Les ports utilisés en communication réseau IP se décomposent en trois catégories : Les ports bien connus de 0 à 1023 (par exemple : 80 pour le web, 591 pour l’IWP par défaut, etc) Les ports assignés ou enregistrés de 1024 à 49151 Les ports privés ou dynamiques de 49152 à 65535 L’organisme Internet Assigned Numbers Authority gère ces ports et maintient à jour la liste exhaustive de ceux-ci à http://www.iana.org/assignments/port-numbers Vous remarquerez en cherchant le mot « Unassigned« , dans la liste des ports assignés ou enregistrés, qu’un certain nombre de ports n’est pas attribué : 5016-5019 5032-5041 5075-5078 5087-5089 … Il est donc souhaitable d’utiliser un d’entre eux pour le réglage de votre box/routeur afin de ne pas risquer de gêner un autre service.   A savoir La translation d’adresse avec ports différents fonctionne aussi dans le cas de l’utilisation de FileMaker Pro en serveur FileMaker peer-to-peer Dans FileMaker Pro, l’action de menu Envoyer > Lien… ne tient pas compte du port spécifique utilisé par FileMaker Pro. Le lien ainsi envoyé par e-mail ne sera donc pas exploitable sauf à en modifier manuellement le contenu en ajoutant :5016 après l’adresse IP dans le lien La fonction de calcul Enregistrer en lien snapshot tient compte du port comme on peut le voir dans le code XML contenu dans cet exemple de fichier FPSL (FileMaker Pro Snapshot Link) <!--?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?--> <?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> <FPSL> <UIState> <UniversalPathList> fmnet:/123.123.123.123:5016/MonFichier </UniversalPathList> <Rows type="nativeIDList" rowCount="1" baseTableId="1"> <![CDATA[2]]>  </Rows> <Layout id="1"></Layout> <View type="form"></View> <SelectedRow type="nativeID" id="1"></SelectedRow> <StatusToolbar visible="True"></StatusToolbar> <Mode value="browseMode"></Mode> </UIState> </FPSL>  
 

Gestion du multi-fenêtrage - des bonnes pratiques

Par fm:DATA Pour ma première contribution sur le blog et en complément de la conférence FileMaker 2011 je vous propose le fichier d’exemples que j’ai présenté lors de ma session où j’expliquais des bonnes pratiques quant à la gestion de plusieurs fenêtres dans une solution FileMaker. L’idée de ce fichier est l’emploi d’un script unique quant à la gestion des fenêtres. Ceci évite de ré-écrire des scripts, tous pratiquement identiques, de gestion de fenêtre et tend vers une économie de développement. J’ai donc ici l’exemple d’un script qui va gérer un grand nombre d’affichages de fenêtres possible.
Les paramètres de ce script sont sous la forme d’un flux xml. Effectivement, il est possible de transmettre jusqu’à une dizaine de paramètres au script gestionFenêtre. Mais le flux xml n’est pas forcément simple à rédiger d’où l’utilisation d’une fonction personnalisée  XML_Fenetre qui le générera en utilisant des variables préalablement déclarées. Je vous laisse donc le soin de décortiquer ce fichier et suivant les demandes je vous propose dans un prochain article de vous en expliquer son intégration dans vos solutions. Cliquez ici pour télécharger le fichier. [Mise à jour du 21/05/2016]
Ajout du lien pour télécharger le fichier. Merci à Sébastien Senjean de fm:DATA de proposer à nouveau son fichier.
 

En direct de la FM Conférence 2011

Par Jean-Philippe Hanisch Cette année, c’est à La Rochelle que la FM Conférence a posé ses valises. Outre les sessions sur les versions actuelles de FileMaker Pro et de FileMaker Server, plusieurs sessions sont dédiées au dernier né de la gamme de produits FileMaker et destiné à la plateforme iOS : FileMaker Go. C’est par ce dernier qu’a débuté la Septième édition avec un exposé détaillé par l’auteur dans un article précédent, ouvrant d’emblée de belles perspectives sur cette plate-forme. L’assistance, déjà en pleine effervescence, comme on peut le voir ici : …a déjà pu suivre hier des sessions FileMaker sur la virtualisation, revisiter la Publication Web Instantanée, qui a pris un vrai coup de jeune au passage, passer en revue l’utilisation des médias dans FileMaker, et découvrir certains outils utiles voire indispensables à tout développeur. Ce vendredi a débuté par un récapitulatif des… récapitulatifs, à savoir les états que vous pouvez éditer grâce à FileMaker. Actuellement, une session passe en revue l’intégration de codes barres dans FileMaker, et se termine à l’instant. Rendez-vous est donc donné pour une pause déjeuner, à deux pas du port et de l’aquarium, qui fera l’objet d’une « session » nocturne, avant de poursuivre le programme, consultable ici. Si vous ne vous êtes pas reconnu sur le petit film, retrouvez la FM Conférence aussi sur le fil twitter qui respire au rythme des sessions, et restez à jour grâce à ce blog. A bientôt !
 

Développement FileMaker Go, la méthode des «Blocs glissants»

Par Yann Liqueur Salzédo Nouvelle pratique pour construire des modèles FileMaker Go pour iPad : La technique des «blocs glissants»
Yann Liqueur-Salzédo – infografix – Nice, le 15 mai 2011 Toute reproduction interdite sans accord de l’auteur. Je détaille dans cet article une technique originale pour construire des modèles adaptés à FileMaker Go et aux impératifs de la rotation de l’écran. Les outils utilisés : FileMaker Pro 11.0v3 FileMaker Go pour iPad 1.1.2
FileMaker Go pour iPhone 1.1.2 Pré-requis : Maîtriser le développement FileMaker et l’inspecteur de dimensionnement automatique des objets J’ai créé cette méthode – que j’ai baptisé « des blocs glissants » (Slide a Block method en anglais) en préparant la session «FileMaker & FileMaker Go – iOS & interface utilisateur» que j’ai présenté le 19 mai 2011 à la FM Conférence FileMaker à la Rochelle (Conférence Française des développeurs FileMaker) Pour rappel FileMaker Pro est un logiciel de création de base de données (SGBDR) qui permet de réaliser des solutions Mac OS et Windows. FileMaker Go et l’application iOS qui permet d’utiliser ces solutions sur iPhone, iPod Touch & iPad. Cet article s’adresse aux développeurs FileMaker qui sont amenés à créer ou porter des solutions existantes sur plateforme iOS. Le travail sur l’interface utilisateur d’une solution FileMaker Go et plus spécifiquement la construction des modèles présente un challenge inhabituel pour tout développeur habitué à travailler sur MacOS et/ou Windows. A cause de la rotation de l’écran on doit prendre en compte, pour la première fois, une surface dont les dimensions peuvent varier durant l’utilisation.   La pratique actuelle : le dimensionnement automatique Depuis la sortie de FileMaker Go il y a un peu plus d’un an, la pratique présentée – entre autres par les différents blogs spécialisés et dans les exemples FileMaker Go – quand on veut qu’un modèle FileMaker Go s’affiche parfaitement sur iOS en portrait et en paysage, consiste – en partant d’une taille commune aux 2 vues – à agrandir automatiquement des objets du modèle à l’aide de la fonction de dimensionnement automatique. Quand on passe d’une vue à l’autre, on a toujours les mêmes éléments à l’écran mais dans des tailles différentes. Le plus souvent pour agrandir verticalement (passage de paysage à portrait) une rubrique note et/ou une image et/ou une table externe….
Pour agrandir horizontalement (passage de portrait à paysage à portrait) on agrandi une rubrique ou une «colonne» de rubriques pour qu’elle s’ajuste automatiquement au nouvel espace. Mais cette pratique présente de nombreuses contraintes et limites : Pas d’exploitation de toute la surface de l’écran pour afficher plus d’informations
Difficulté/impossibilité de faire des modèles complexes
Limites du dimensionnement automatique
Rubriques avec des tailles différentes d’une vue à l’autre
Eloigné de l’esthétique iOS
etc… Malgré ces limites, cette méthode conserve un vrai intérêt dans certains cas. Cependant pour un résultat plus proche du look & feel iOS je préfère ma technique des «blocs glissants» et dans certains cas, les 2 approches peuvent être combinées au sein d’un même modèle…   La technique des blocs glissants Le principe général Les combinaisons préconisées
Utilisation de formats précis
Rappel des formats d’affichage
Rappel des tailles d’intersection possibles
Tailles des différents blocs selon les combinaisons sur iPad
Blocs en arrière plan masqués et inactifs
La question de la barre d’état
Avantages et inconvénients de la technique
Je propose une technique qui consiste à montrer ou masquer certains éléments après la rotation du device iOS. Cette technique permet un développement d’interface utilisateur plus riche et plus proche du look & feel iOS avec par exemple l’apparition d’un menu ou d’une liste qui s’affiche en paysage et qui est masqué en portrait…. Cette technique permet aussi la construction de modèles très complexes impossible à faire avec la méthode précédente Le principe général J’ai un bloc affiché en permanence au premier plan qui cache des blocs à l’arrière plan chacun avec des ancrage à l’écran différents. La rotation du device fait glisser (et non pas agrandir) les blocs cachés faisant ainsi apparaitre les objets à l’utilisateur
Avec cette méthode je ne modifie pas la taille des objets dans mon modèle pour qu’ils s’adaptent au changement d’écran, mais j’utilise le déplacement de blocs sur différents plans pour que leur combinaison remplisse la surface d’affichage. J’utilise l’outil de dimensionnement automatique de l’inspecteur FIleMaker, non pas pour agrandir un bloc mais pour l’ancrer à un bord d’écran et le déplacer automatiquement lors de la rotation   Les blocs symbolisent ici des groupes d’objets , comme un ensemble de rubriques, des textes, des images, etc     étape 1 rotation de portrait vers paysage
avant la rotation, j’ai un bloc au premier plan (rouge) qui masque un bloc en arrière plan (bleu) avec les attributs suivants :     Les 2 blocs sont alignés sur leur droite le long de la bordure droite de l’écran.   étape 2 rotation de portrait vers paysage
Lors de la rotation et du passage en paysage, le bloc bleu à l’arrière plan va suivre le bord droit de l’écran et apparaître . Le bloc rouge, ancré à gauche reste fixe.   Le principe est le même pour le bloc qui doit glisser verticalement… Seuls les attributs d’ancrage changent…   Il existent de nombreuses combinaisons à 2 ou 3 blocs… Je propose ci-dessous 4 combinaisons différentes Les combinaisons préconisées
Utilisation de formats précis
Pour un résultat optimum, il faut que les différents blocs aient des dimensions bien précises pour remplir parfaitement la surface du device et afficher tous les objets des blocs sans chevauchement. Les dimensions vont dépendre de la plateforme et des paramètres FileMaker go de la barre d’outils et de la barre d’état. Dans toutes les combinaisons, le bloc en permanence à l’écran (ici en rouge) a un format égal à l’intersection des vues portrait et paysage pour des paramètres donnés…. On part d’abord des formats portrait et paysage pour calculer ensuite les formats «d’intersection» commun aux 2 vues. Rappel des formats d’affichage
Formats iPad   Formats iPhone en mode borne de communication actif   Formats iPhone en mode par défaut   Ces résultats donnent les «valeurs d’intersection» suivantes : Rappel des tailles d’intersection possibles
Formats d’intersection iPad   Formats d’intersection iPhone en mode de communication actif   Formats d’intersection iPhone en mode par défaut   Ce sont ces formats que le bloc principal devra avoir. Dans toutes les combinaisons, la taille du bloc principal étant connu, la taille du/des autres blocs est égal à la différence de celui ci avec la taille maximale d’affichage pour un paramètre donné…. Tailles des différents blocs selon les combinaisons pour iPad
Pour une combinaison à 2 blocs, le premier bloc rouge s’agrandit verticalement automatiquement à partir du même format de départ que dans une construction en 3 blocs…. Pour l’iPhone
J’ai donné pour information plus haut les formats de l’iphone mais que je pense que la taille réduite de l’écran ne se prête pas à cette manipulation. Je préconise pour iPhone un découpage modal en listes et formulaire simple final avec utilisation pour tous les modèles de la méthode de l’agrandissement automatique. Blocs en arrière plan masqués et inactifs
Il est important que le bloc en arrière plan (et les éléments qui le composent) ne vienne pas interférer par erreur avec les éléments manipulés au premier plan. L’arrière plan doit être à la fois masqué visuellement et indépendant des manipulations de l’utilisateur au premier plan. Par exemple si dans une vue donnée un bloc est caché en arrière plan et qu’il contient des boutons, ceux-ci ne doivent pas se déclencher accidentellement par une manipulation de l’utilisateur au premier plan (ce qui se passe si le masque qui cache le bloc est un simple rectangle). La meilleure solution est de cacher ce bloc derrière un panneau à onglet situé au premier plan au même niveau que le bloc principal… Cela rend inactif les boutons en arrière plan et présente l’avantage supplémentaire de pouvoir manipuler facilement les éléments de premier plan et de les déplacer en manipulant simplement le panneau à onglets pour accéder aux blocs inférieurs au cours du développement… La question de la barre d’état
La barre d’état peut être affichée ou masquée par l’utilisateur, selon un réglage dans les paramètres FileMaker Go. Cet élément fait 20 points de haut sur toute la largeur affichée en portrait et en paysage. On ne peut pas gérer ce paramètre par un script FileMaker. Avec cette technique «des blocs glissants» le fait que l’utilisateur ait des paramètres différents que ceux prévus dans le modèle peut avoir des conséquences variées selon la combinaison choisie, les formats de départ, et l’apparence visuelle du modèle. 1er cas : Le modèle est au format Barre d’état masquée alors que l’utilisateur l’a activé
toutes les combinaisons à 3 blocs vont voir une partie des blocs vert et bleu masquée sur une hauteur de 20pts selon les vues
toutes les combinaisons à 2 blocs connaitront le même problème uniquement en vue paysage
S’ajoutera à cela un glissement de tout le modèle à l’écran selon les manipulations… 2ème cas : Le modèle est au format Barre d’état activé alors que l’utilisateur l’a masqué
Pour les combinaisons à 3 blocs, en vue paysage, une partie du bloc vert d’arrière plan n’est plus complètement masquée Il y a plusieurs façon de contourner ces problèmes : La plus contraignante et de construire les modèles en 2 formats pour qu’ils s’affichent parfaitement pour chacun des paramètres de la barre d’état. Le choix de l’affichage du bon modèle se fait grâce à un test «Obtenir (HauteurContenuFenêtre)» par exemple… Une solution plus simple est de construire les modèles au format le plus petit – barre d’état activée – et de dessiner les blocs pour que le non recouvrement d’une partie de ceux-ci ne soit pas un problème sur le device qui aurait la barre d’état masquée… Par exemple ne pas mettre d’objets sur la bande inférieure (20 pts) du bloc vert
On peut aussi faire une rubrique multimédia calculée qui masque cette bande inférieure dans certains formats d’écrans donnés…. Avantages et inconvénients de la technique
Cette technique présente de nombreux avantages et peu d’inconvénients : Techniques : Le développeur a la liberté de créer des modèles en positionant tous ses objets comme il le souhaite et non plus avec la contrainte du dimensionnement automatique. On peut construire des modèles très complexes identiques dans les 2 vues. On a plus d’espace utile pour poser nos éléments, puisqu’on a toute la surface de l’écran (combinaison 3 blocs) alors qu’avec la technique du dimensionnement automatique tous nos éléments doivent tenir dans l’équivalent de notre bloc principal… La rotation devient un nouveau geste de pilotage pour l’utilisateur… le développeur peut donc s’en servir comme élément d’interface Esthétiques : On peut enfin réaliser des solutions au look & feel iOS, à l’image de ce que l’on trouve sur l’app store A l’usages : On peut trouver de nombreuses utilisation intéressantes de cette construction : Des outils de navigation qui se masque ou s’affiche… Les blocs glissants peuvent servir à faire apparaitre des listes ou des TE…
Des graphiques,
Des champs éditables si le bloc principal affiche des rubriques bloquées à l’édition Le seul inconvénient que je trouve est que le modèle n’est plus wysiwyg…
la manipulation des blocs en arrière plan peut être fastidieuse si il y a beaucoup de modifications… Annexes
fichier FMConf.fp7 La FM Conférence est organisée par La Source multimédia avec la collaboration de FileMaker France, depuis maintenant 7 ans. La Source multimédia est éditrice de nombreux sites de support comme le forum FileMaker (www.fmsource.com), le blog FileMaker (www.leblogfm.fr), ainsi que le portail FileMaker anglophone (www.fmpro.org), et organise chaque année la FM Conférence (www.fmconf.com). FileMaker, Inc. développe des logiciels de base de données maintes fois primés. Parmi ses produits, se trouve la légendaire gamme FileMaker Pro pour Windows, Mac et les applications Web, de même que Bento, la base de données personnelle pour Mac, iPhone et iPod touch. Des millions de personnes à travers le monde, aussi bien à titre personnel que pour le compte de grandes sociétés, font confiance aux logiciels de la société FileMaker, Inc pour gérer, analyser et partager leurs informations. FileMaker, Inc. est une filiale d’Apple Inc. (AAPL).
www.FileMaker.fr Yann Liqueur-Salzédo infografix – Nice
FileMaker Business Alliance Consultant & Développeur FileMaker (solution de gestion / développement spécifique) Conférencier à la FM Conférence – Conférence Française des développeurs FileMaker – Sujets présentés : Avril 2005 Honfleur : FileMaker 7 : Architecture et fondamentaux Mars 2006 Poitiers : Base et optimisation des interfaces utilisateurs
Mars 2007 Lyon : FileMaker & mobilité
Mars 2008 Nice : Interface Utilisateur – vers un «Look&Feel» pro
Mai 2011 La Rochelle : FileMaker & FileMaker Go – iOS & interface utilisateur
 

FileMaker propose trois nouvelles solutions de démarrage pour FileMaker Go

Gérez vos contacts, vos documents et vos actifs sur iPad, iPhone ou iPod Touch. FileMaker, Inc. annonce aujourd’hui la mise à disposition de trois solutions de démarrage pour FileMaker Go for iPhone et iPad, avec une version d’essai de 30 jours de FileMaker Pro 11. Application de base de données professionnelle la plus vendue pour l’iPhone et l’iPad*, FileMaker Go permet de rechercher, afficher et modifier des bases de données FileMaker Pro à distance ou en local sur un appareil iOS. Conçues spécialement pour la plateforme iOS, les solutions de démarrage FileMaker Go sont optimisées pour les écrans iPhone et iPad ainsi que pour les gestes Multi-Touch. Les trois nouvelles solutions de démarrage sont les suivantes : Contacts : permet de gérer tous ses contacts professionnels et personnels sur son iPhone ou iPad. Avec la solution Contacts, il est possible d’ajouter et de rechercher rapidement plusieurs contacts au sein d’une même société, ville, etc. Documents: pour emporter ses documents professionnels avec soit et stocker automatiquement toutes les modifications avec une base de données principale. Actifs : un moyen facile d’assurer le suivi de tous les types d’actifs. Il est également possible de créer des catégories d’actifs et d’assurer le suivi des numéros de série, listes de valeurs et dates d’achat, puis de calculer l’amortissement. Nouvelles solutions de démarrage exécutées sous iPad, iPhone, Mac OS X et Windows Les trois solutions de démarrage peuvent être exécutées sur iPhone, iPad, iPod touch, Mac OS X ou Windows. Vous pouvez copier des bases de données depuis votre ordinateur de bureau ou portable, vers votre appareil iOS, à l’aide d’iTunes. Vous pouvez utiliser un réseau sans fil ou Internet pour ouvrir directement une base de données FileMaker Pro sur votre ordinateur de bureau ou portable. Ces solutions sont conçues pour être facilement personnalisées dans FileMaker Pro sur un ordinateur de bureau. Les modifications apportées à vos solutions peuvent ensuite être copiées vers votre appareil iOS. Les solutions de démarrage sont disponibles dès à présent avec une version d’essai de 30 jours de FileMaker Pro 11, gratuitement, à l’adresse suivante: http://www.filemaker.fr/pr/fmgo/. L’achat de FileMaker Go est nécessaire pour utiliser les solutions de démarrage sur iPhone, iPad et iPod touch. *sur l’iTunes App Store dans la catégorie « Economie et entreprise ».
 

Mise à jour 11.0v3 pour FileMaker Server et FileMaker Server Advanced

FileMaker a annoncé la disponibilité d’un programme de mise à jour vers la version 11.0.3.309 de FileMaker Server et FileMaker Server Advanced. Cette mise à jour est applicable aux versions existantes 11.0v1 et 11.0v2.   Nouveautés de FileMaker Server 11.0.3.309 1. Programme d’installation/de mise à jour FileMaker Server 11.0v3 installe Tomcat 5.5.33 sur toutes les plates-formes prises en charge. FileMaker Server 11.0v3 installe Java 6 Update 24 sur toutes les plates-formes Windows prises en charge. FileMaker Server 11.0v3 installe PHP 5.2.17 sur les plates-formes Windows prises en charge et PHP 5.3.3 sur les plates-formes Mac OS X prises en charge. 2. Serveur de base de données Sous Windows : résolution d’un problème de performance de sauvegarde sur les systèmes dont le volume total de base de données est proche du volume RAM du système, voire supérieur à ce dernier. Résolution d’un problème où FileMaker Server ne répond plus après une requête exigeant l’interrogation par le serveur des rubriques globales du client. Résolution d’un problème où FileMaker Server ne répond plus lors de l’exécution d’un script programmé avec un fichier de référence non valide. Résolution d’un problème où FileMaker Server perd la possibilité de réaliser une authentification à l’aide de comptes externes. Sous Mac OS : Résolution d’un problème où les utilisateurs authentifiés via des comptes externes sont autorisés à accéder à des fichiers hébergés après avoir été contraints de changer de mot de passe parce que l’option « l’utilisateur doit modifier son mot de passe à sa prochaine connexion » est activée sur le serveur d’authentification. Résolution d’un problème où FileMaker Server demande le format long d’un nom lors d’une authentification externe, ce qui se traduit par une erreur de type utilisateur non valide lorsque le compte est un compte local de la machine. 3. Admin Console Résolution d’un problème où le système d’exploitation est affiché comme inconnu lorsque des clients iOS se connectent à FileMaker Server. Résolution d’un problème où FileMaker Server Admin Console n’est pas lancé après l’installation de Java 6 Update 24. 4. xDBC Résolution d’un problème de performance causé par une fuite de mémoire lors de l’exécution de requêtes SQL. Résolution d’un problème où le port d’écoute xDBC perd de la mémoire lorsqu’un client se déconnecte de façon inattendue. 5. IWP Résolution d’un problème où la Publication Web instantanée fait que le moteur de publication Web ne répond pas lorsqu’un un script modifie une base de données pour une fenêtre fermée au préalable. Résolution d’un problème où le navigateur Internet et Publication Web instantanée se figent sur des dispositions contenant des portails issus de tableaux de lien interne. Pour procéder à l’installation de la mise à jour 11.0v3 de votre FileMaker Server ou FileMaker Server Advanced, reportez-vous au document PDF FileMaker Server 11.0v3 Updater fourni sur le site FileMaker. Pour télécharger la mise à jour 11.0v3 de FileMaker Server : Mac OS X : http://fmdl.filemaker.com/UPDT/fms/11/fms_11v3_mac_updater.dmg Windows : http://fmdl.filemaker.com/UPDT/fms/11/fms_11v3_win_updater.exe Enfin FileMaker rappelle à cette occasion la prochaine et très probable obsolescence de la technologie de publication web personnalisée avec XSLT : En clair et en décodé, FileMaker recommande fortement la ré-écriture de solution web personnalisée avec technologie XSLT en technologie désormais standard PHP. Il y a donc fort à parier que la technologie XSLT disparaîtra lors de la prochaine version majeur de FileMaker Server et FileMaker Server Advanced !
 

FileMaker met à jour FileMaker Go pour iPhone et FileMaker Go pour iPad pour prendre en charge les graphiques, la saisie de signature et l'impression

FileMaker, Inc. annonce aujourd’hui de nouvelles mises à jour pour ses applications FileMaker Go for iPhone et FileMaker Go for iPad avec l’ajout des fonctionnalités suivantes: saisie de signature numérique, affichage et modification des graphiques créés avec FileMaker Pro11 et impression via AirPrint. FileMaker Go est l’application de base de données la plus vendue pour l’iPhone et l’iPad dans la catégorie Economie et entreprise. Disponibles gratuitement sur l’iTunes App Store pour les utilisateurs existants de FileMaker Go, FileMaker Go 1.2 for iPhone et FileMaker Go 1.2 for iPad offrent désormais les fonctionnalités suivantes : Prise en charge des graphiques FileMaker, y compris les graphiques de type barres, courbes, aires et secteurs : affichez, modifiez et mettez à jour des rapports attrayants (créés avec FileMaker Pro 11 pour Mac et Windows) sur votre iPhone ou votre iPad. Vous pouvez utiliser les données provenant de FileMaker Pro ou récupérer les données de sources SQL pour des échanges bidirectionnels et l’analyse de données professionnelles. Désormais, vous pouvez consulter et mettre à jour les données de graphiques de qualité où que vous soyez. Signatures numériques sur l’iPhone et l’iPad : pour confirmer la réception de marchandises, d’enquêtes sur le terrain ou d’autres éléments, vous pouvez récupérer les signatures pendant vos déplacements, ce qui vous permet de signer des contrats, des factures et d’autres documents sans avoir à imprimer préalablement des copies papier. Les documents signés peuvent être réexportés vers l’ordinateur de bureau ou chargés instantanément vers les bases de données hébergées sur FileMaker Server. Impression avec AirPrint : FileMaker Go exploite la nouvelle fonctionnalité AirPrint d’iOS, qui permet d’imprimer sans fil vers des imprimantes compatibles AirPrint. Imprimez tout ce que vous souhaitez pendant vos déplacements, des rapports aux formulaires en passant par des étiquettes nominatives et des factures, en ayant la possibilité de personnaliser et d’enregistrer aisément les options d’impression. Création avancée de PDF : enregistrez des fichiers PDF prêts à imprimer et envoyez-les par email depuis votre iPhone ou votre iPad. Les utilisateurs peuvent envoyer des documents dans un format facile à partager et à imprimer. Tarification et disponibilité FileMaker Go 1.2 est dès à présent disponible gratuitement sur l’iTunes App Store pour les utilisateurs existants. Les nouveaux utilisateurs peuvent acquérir FileMaker Go for iPhone au prix de 15,99 € et FileMaker Go for iPad au prix de 31,99 €. Les deux applications fonctionnent sur iOS 4.2.1 ou ultérieur. Les informations de compatibilité sont disponibles sur l’iTunes App Store.

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

Impression après mise à jour FileMaker Pro 11.0v3

Par Jean-Philippe Hanisch Comme vous le savez sans doute, FileMaker Pro 11 a été mis à jour en version 3 depuis Février dernier. Il me semble intéressant de revenir sur un correctif peut-être passé inaperçu, mais qui a été certainement été une épine dans le pied de nombreux utilisateurs et développeurs.
Je cite : « Résolution d’un problème concernant le texte d’une rubrique utilisant un ou plusieurs sauts de page et qui faisait que le texte était tronqué horizontalement dans les impressions, les aperçus et les exports au format PDF. » En clair, avant cette mise à jour, un modèle d’impression FileMaker prévu sur plus d’une page risquait, et en réalité tronquait, une ligne en bas ou bien en haut de page; on ne pouvait donc pas garantir une impression propre, que ce soit sous Mac ou sous Windows, dès lors qu’on voulait ajouter une rubrique, même de fusion, et donc par définition variable en hauteur selon l’enregistrement consulté, sur ce modèle. En pratique, on devait même parfois prévoir un deuxième modèle d’impression qui s’adaptait aux différents cas de figures qu’on risquait de rencontrer. Voici une illustration ci-dessous d’un modèle créé dans FileMaker Pro 10 prévisualisé et exporté en PDF sous Mac OS : …il y a comme un blanc, quelques pointillés en haut de deuxième page et surtout une phrase entièrement tronquée. Dans le même document, plus bas, le cas de rubriques de fusion dans une prévisualisation sous Windows à partir de FileMaker Pro 11 version 2. En multipliant les rubriques de fusion, variables par définition, pouvant être également de différentes polices, la situation devient ingérable dès lors que le document excèdera une page. Dans ce cas, une solution de substitution peut être un export des rubriques au format Fusion (pour un traitement de texte) ou Merge à partir de FileMaker, à l’utilisateur ensuite de faire sa mise en forme dans un traitement de texte préformaté. Après la mise à jour FileMaker Pro 11.0 v3 : Ouvrons à présent le même fichier une fois cette mise à jour effectuée. Les sauts de pages ne coupent plus nos phrases, nos champs de fusion se scindent harmonieusement, que ce soit sur Mac OS ou sur Windows. Vous gagnez donc en souplesse et en tranquillité. Un conseil néanmoins : n’exagérez pas la taille de la police, auquel cas le problème risquerait de survenir de nouveau (ce fut le cas pour nous dans un document avec une police Arial de taille 36 pixels). A vos modèles à présent !

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

On peut débuter sous iOS, évidemment !

Par Jean-Philippe Hanisch Utilisateur de FileMaker Pro (Advanced pour notre démonstration), vous avez peut-être déjà réalisé des solutions pour iPhone ou iPad, équipés comme il se doit de FileMaker Go. On peut bien sûr développer pour ces appareils, mais une expérience – étonnante comme il se doit – permet également de les utiliser pour debugger* vos applications… …ou, d’afficher d’autres fenêtres d’outils de FileMaker, un inspecteur, l’aide de FileMaker, un autre modèle de la solution, etc… Vous qui apprécieriez un espace de travail étendu, allant au-delà de votre ou de vos écrans habituel(s), jetez un œil ci-dessous: Dans l’encadré, un iPad utilisé comme écran supplémentaire. Vous gagnez donc de l’espace supplémentaire pour vos fenêtres qui parfois se chevauchent, comme par exemple le debugger de scripts et le visualiseur de données. Vous avez la possibilité de déplacer la souris sur cet écran étendu comme sur un écran habituel et en plus de bénéficier de la fonction tactile de cette extension de bureau nomade que vous pourrez orienter en mode portrait ou paysage selon vos besoins. Le clavier dans cette troisième fenêtre sera celui de votre ordinateur. Vous pourrez également organiser la disposition de votre écran supplémentaire à votre guise, en en configurant le placement dans les préférences (ci-dessous un exemple sous MacOs). Vous l’aurez compris, ce mode d’utilisation ne se restreint pas à Filemaker, puisque la configuration du dispositif fait en fait appel à une application d’extension de bureau. Tout cela fonctionne en réseau WiFi et la performance, bien qu’un peu moins fluide que sur un écran directement connecté est très correcte, même si vous vous absentez momentanément avec votre iPad et à l’écran le visualiseur de données qui vous dit que votre variable n’a pas encore atteint le nombre fatidique de 1 000 000, ou pour d’un doigt suspendre un script en cours avant de passer un appel téléphonique. Nos outils sont une application (iDisplay pour notre démonstration) à installer sur votre poste, Mac ou PC, et l’application éponyme pour iOS à acheter et télécharger sur votre iPad, iPhone ou iPod Touch. Les applications installées communiquent entre elles très simplement, une fois l’application de bureau installée et lancée, le lancement de celle sur notre iPad détecte automatiquement la présence de la première. De nombreuses utilisations possibles donc, encore un exemple illustré dans FileMaker, avec 4 inspecteurs, la liste des scripts, le visualiseur de données, le debugger. Notons que cette application ne permettra pas d’utiliser un iPad et un iPhone simultanément pour arriver à 2 écrans supplémentaires. Sur un iPhone ou un iPod, une fenêtre d’Inspecteur aura tôt fait d’utiliser l’espace disponible! Nous sommes limités physiquement par notre espace de travail, et, bien souvent, notre matériel ne permet pas de fonctionner avec plus de deux écrans, alors heureux utilisateur possesseur de ce(s) appareil(s), pensez à cette astuce qui en plus de FileMaker Go, a le mérite de renforcer encore davantage l’heureuse cohabitation entre Filemaker et nos appareils nomades! Liens utiles iDisplay Existe également dans le même esprit, Airdisplay, disponible ici Le fichier utilisé pour la démonstration fait partie d’un kit de trois fichiers prêts à utiliser, fournis par FileMaker et conçus pour iPhone et iPad, accessibles là *ou débuguer, déboguer: enlever les erreurs d’un programme informatique, suivre le déroulement d’un programme afin d’en repérer et corriger les dysfonctionnements

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

 

FileMaker Go accepte le mode «Borne de communication» (Kiosque)

On peut, via un script, escamoter la barre d’outils, celle qui apparaît en bas de l’écran d’un iPhone ou d’un iPad et la verrouiller pour que l’utilisateur ne puisse l’utiliser. Cela permet, entre autre, d’augmenter l’espace de travail. Mais en haut de l’écran, il y a la barre de menu (celle qui apparaît en haut), et cette dernière ne peut pas être escamotée. En fait, on peut escamoter la barre de menu. Pour cela, il faut utiliser FileMaker Pro Advanced et appliquer le mode «borne de communication» (kiosque) à l’aide des utilitaires Developer. Pour rappel, le mode «borne de communication» s’active uniquement pour les comptes qui ne sont pas associés au jeu de privilèges [Accès Intégral] ([Full Access]). Sur iPhone, l’espace de la barre de menu est ainsi récupéré, on a donc tout l’écran à disposition. Par contre, sur iPad, la barre de menu est remplacée par un bandeau noir, on ne récupère donc pas cet espace, mais on empêche l’utilisateur de voir cette barre. Voici donc les tailles de l’espace disponible en mode kiosque : Sur FileMaker Go pour iPhone mode portrait : 320px x 460px mode paysage : 480px x 320px Sur FileMaker Go pour iPad mode portrait : 768px x 973px mode paysage :  1024px x 717px Évidemment, on aura au préalable escamoté la barre d’outils.

David Julot

David Julot

 

Mise à jour de DialogPlugin

Le module gratuit de création de boîtes de dialogue DialogPlugin, vient d’être mis à jour en version 0.21. Cette mise à jour corrige quelques problèmes, essentiellement dans l’environnement Windows. Vous le trouverez en téléchargement sur le site de l’éditeur Kargas Software, à l’adresse suivante : http://kargas.net/dialog.html.
La mise à jour n’apporte pas de nouvelle fonctionnalité, même si cela fait bientôt un an que le développeur en liste un certain nombre. Voici la liste des corrections apportées : Correction, sous Windows, d’un problème qui empêche l’utilisation conjointe d’une case à cocher dans une boîte de dialogue de type liste ; Correction, sous Windows, d’un problème avec les boîtes de dialogue à champ multi-ligne qui transforment les retours à la ligne ; Correction, sous Windows, d’un problème qui empêche l’affichage de l’esperluette (&) dans un libellé ; Correction, sous Mac OS, d’un problème de format de date retourné par la fonction, sans tenir compte du format de date des préférences système. Ce développeur propose ce module gratuitement, mais rien ne vous empêche de lui faire un don, vous trouverez un lien sur son site web à ce sujet.

David Julot

David Julot

 

Compatibilité JAVA pour Mac OS X 10.6 update 4 avec la console d'administration de FileMaker Server

Décidément, Java n’aime pas la console d’administration de FileMaker Server ! Après la mise à jour Java 6 Update 24 sous Windows (voir article précédent « Compatibilité de la console d’admin de FileMaker Server avec Java 6 update 24 » sur ce blog) c’est au tour de la plateforme Mac de supporter le même désagrément. La dernière mise à jour Java proposée ne permet plus le lancement de la console d’administration de FileMaker Server et FileMaker Server Advanced en versions 9, 10 et 11. Les solutions possibles sont donc les suivantes : Ne pas faire la mise à jour avant une mise à jour provenant de FileMaker corrigeant le problème de compatibilité Utiliser une autre machine distante n’ayant pas fait cette mise à jour pour lancer la console d’administration, la machine serveur pouvant, elle, être mise à jour Utiliser la ligne de commande pour exécuter les principales actions de gestion d’un serveur FleMaker (ouverture, fermeture de fichier, exécution de programmes, etc) A noter que le fonctionnement des assistants PHP Site Assistant et XSLT Site Assistant n’est pas affecté par cette mise à jour Java.
 

Compatibilité de la console d'admin de FileMaker Server avec JAVA 6 update 24

La Console d’admin de FileMaker Server ne se lancera pas sur Windows avec Java 6 update 24. Si vous utilisez l’UAC (Contrôle des Comptes Utilisateurs) sous Windows, n’installez pas cette mise à jour Java. FileMaker est conscient de ce problème avec les produits FileMaker Server et FileMaker Server Advanced en version 9.x, 10.x et 11.x. Source : http://thefmkb.com/7937

Le Blog FileMaker

Le Blog FileMaker

×